Balbuzard ... vous avez dit balbuzard ?

Un balbuzard pêcheur dans son nid
Un balbuzard pêcheur dans son nid - Association Mardiéval
Un balbuzard pêcheur dans son nid - Association Mardiéval
Un balbuzard pêcheur dans son nid - Association Mardiéval
Publicité

De la forêt d'Orléans à la Corse, partons à la rencontre d'un animal rare : le balbuzard, le célèbre aigle pêcheur !

L’espèce, comme tant d’autres, a eu chaud aux plumes. Notre aigle pêcheur, roi de l’affût au ras de l’eau, a disparu de France au cours du 19ème siècle. Ce rapace a vite appris la langue corse et trouva un dernier refuge sur l’île. Il ne subsistait que trois couples en 1974.  

La réserve naturelle de Scandola et Jean Marie Dominici ont fait le reste. Cette réserve marine et terrestre fait partie des aires marines protégées de France ... mais sûrement pas assez car trop de navires et de plongeurs la fréquentent. 

Publicité

Les falaises, peu accessibles, protègent les nids de nombreux oiseaux dont le Balbuzard pêcheur (alpana en langue corse), le cormoran huppé méditerranéen. On y trouve aussi le puffin cendré, le faucon pèlerin, le goéland et le gypaète barbu. 

La forêt d'Orléans, au nord de la ville d'Orléans, dans le département du Loiret, accueille depuis les années 1980 la nidification du balbuzard pêcheur, marquant le retour du rapace en France après des décennies de déclin . L’association Mardiéval, créée par Jean Marie Salomon, a eu la riche idée avec une équipe de bénévoles passionnés, de poser une discrète caméra au bord du nid de Sylva et Réda, à des fins pédagogiques et écologiques. Ce couple a traversé la Méditerranée, pour la saison 7, a quitté ses quartiers d’hiver africains et s’en va embellir le printemps et la Loire en la soulageant de quelques poissons sans lui demander l’autorisation. C’est qu’il y a des œufs dans le nid et une famille à nourrir.  

On voit un nid volumineux, amas de branchages garni d’écorces, de vegétaux posés au sommet d’une plate-forme, avec vue sur la forêt et le fleuve ... mais aussi sur les travaux trop proches d’un nouveau contournement routier dont on raffole, qui réjouira les automobilistes près de Jargeau. Notre aigle pêcheur a décidé d’éviter le covoiturage et tentera d’éviter aussi les collisions. Restera-t-il ?  

Nos invités

Cyril Maurer, directeur de la Maison de la Loire à Jargeau  

Thierry Soler, président de l’association Mardiéval 

Jean-Marie Dominici, conservateur de la Réserve Naturelle de Scandola

Pour aller plus loin 

Pour suivre en direct le nid des balbuzards grâce à la Balbucam, c'est par ici

Le site de l'association Loire & Biodiversité

L'équipe