Vue sur le Gard depuis le sommet du Mont Aigoual
Vue sur le Gard depuis le sommet du Mont Aigoual ©Radio France - Denis Cheissoux
Vue sur le Gard depuis le sommet du Mont Aigoual ©Radio France - Denis Cheissoux
Vue sur le Gard depuis le sommet du Mont Aigoual ©Radio France - Denis Cheissoux
Publicité

Cap sur le point culminant du Gard, qui s'élève à 1 567 mètres ! Entouré d'un ingénieur forestier, d'un météorologue et d'un astronome, Denis Cheissoux arpente le Mont Aigoual, et contemple, la nuit tombée, son superbe ciel étoilé...

Le Mont Aigoual, la montagne des excès

Pas certain que l'Aigoual soit adepte de la sobriété.

Cette montagne cévenole, postée à 60 km de la Méditerranée, aime les excès.

Publicité

Le fortin, l' Observatoire Météo-France, coiffe à 1567m cette terre de granite et de schiste en défiant les tempêtes ; il est l'endroit le plus pluvieux du pays (jusqu'à 2000 mm/an) et source de nombreuses rivières.

D'ailleurs, son nom pourrait être celui d'un porteur d'eau.

Les phénomènes dits cévenols prennent naissance dans le chaud de la Méditerranée, viennent à la rencontre de l'air froid et se fracassent sur son torse. En hiver, le givre étincelle et sculpte tout ce qu'il touche.

Oui, l'Aigoual est une aventure quasi polaire au seuil de la Provence, constatait l'écrivain Jean Carrière.

César, à la tête de ses légions, pénètre le labyrinthe des vallées cévenoles et découvre à Valleraugue cette puissante muraille. Le vainqueur de la guerre des Gaules était tombé sur un mur.

A son sommet une simple crête dénudée mais rabotée en quasi permanence par le vent.

Vue sur la Lozère depuis le Mont Aigoual (qui culmine à plus de 1500 mètres)
Vue sur la Lozère depuis le Mont Aigoual (qui culmine à plus de 1500 mètres)
© Radio France - Denis Cheissoux

Aujourd'hui, de là-haut, on n’attend plus l'ennemi du Désert des tartares mais plus sûrement les touristes, les amoureux du ciel, de la nature et des arbres … Mais les arbres, à force de surexploitation, caractéristique bien bien humaine, ont quitté le paysage au milieu du XIXème siècle.

Marine, verrerie, mines, puis le brossage des moutons, chacun a tapé dans le patrimoine arboré.

L'Aigoual, vidé de lui-même, de ses arbres, de sa terre, ne pouvant plus retenir ses eaux, provoque des crues diaboliques, par retour de boomerang, ainsi que des changements climatiques.

La restauration écologique est signée Georges Fabre, homme des Eaux et Forêts et de tous les forestiers. Un visionnaire consacrera sa vie au reboisement du massif et à l'extension de la forêt domaniale. Il appellera Charles Flahault, botaniste et fondateur de l'Institut Botanique de Montpellier, pour l’aider dans son entreprise de reforestation.

Il persuade la communauté scientifique et les politiques de l’intérêt d’études météorologiques, sur le sommet.

La forêt de l'Aigoual
La forêt de l'Aigoual
© Radio France - Denis Cheissoux

L' Observatoire, est inauguré en août 1894.

Météo France, voulant se désengager tout en gardant la station automatique et une partie scientifique pédagogique, c'est la communauté de communes Causses Aigoual Cévennes qui assure la pérennité des lieux.

L'Aigoual en forêt, avec Valère Marsaudon de l'ONF, entre hêtres et mélèzes, Chantal Vimpère de Météo France et  directrice du site, Eric Gosse, météorologue et Guillaume Cannat, astronome éclairé, auteur de "Le ciel à l'oeil nu en 2023" (AMDS, à paraître le 6 octobre 2022) et formidable raconteur du ciel, sont mes guides.

Les huguenots disent souvent : « Le monde est notre paroisse », certains ajoutent « L'Aigoual en est le joyau ».

L'Observatoire du Mont Aigoual
L'Observatoire du Mont Aigoual
© Radio France - Denis Cheissoux
L'astronome Guillaume Cannat sur le Mont Aigoual
L'astronome Guillaume Cannat sur le Mont Aigoual
© Radio France - Denis Cheissoux
Valère Marsaudon, ingénieur forestier de l’ONF sur le Mont Aigoual
Valère Marsaudon, ingénieur forestier de l’ONF sur le Mont Aigoual
© Radio France - Denis Cheissoux

Pour aller plus loin

L'Aigoual, forêt d'exception (ONF)

Office de tourisme Cévennes Méditerranée

Parc National des Cévennes

Programmation musicale

  • Segre - Sohn
  • Les ronciers - Michel Fugain

L'équipe

Denis Cheissoux
Denis Cheissoux
Denis Cheissoux
Production
Xavier Pestuggia
Réalisation
Camille Blanès
Coordination