Portrait du groupe le groupe Metronomy
Portrait du groupe le groupe Metronomy
Portrait du groupe le groupe Metronomy - Alex Lambert
Portrait du groupe le groupe Metronomy - Alex Lambert
Portrait du groupe le groupe Metronomy - Alex Lambert
Publicité
Résumé

Quatre jours après la sortie de leur septième album, "Small world", Metronomy se produit en exclusivité et en direct sur la scène de La Boule Noire et sur France Inter. Un concert à ne pas rater et présenté par Michka Assayas.

avec :

Metronomy (groupe anglais de musique électronique et alternative).

En savoir plus

Ce soir, je me suis échappé de la Maison de la Radio et de la Musique. Mais là où je me trouve, c’est quand même Radio France hors les murs. Puisque c’est France Inter qui a organisé ce soir un concert exceptionnel du groupe anglais Metronomy, en avant-première de sa tournée européenne qui démarrera mardi prochain à Lisbonne et s’arrêtera en France pour la première semaine d’avril, il y aura quatre concerts dans de grandes salles, Lille, Rennes, Paris et Montpellier.

Le groupe Metronomy pendant les balances avant leur concert à la Boule Noire
Le groupe Metronomy pendant les balances avant leur concert à la Boule Noire
© Radio France - Juliette Lorphelin

Je me trouve dans une petite salle en sous-sol du nord de Paris, la Boule noire, où deux cents personnes debout, à l’heure où je vous parle, attendent de découvrir le nouveau show de Metronomy.

Publicité

À lire aussi : "The Look" de Metronomy

Si vous prenez le train en marche, deux mots sur ce groupe, dont l’arrivée sur scène est imminente. Il a été créé il y a une quinzaine d’années à l’université de Brighton par le dénommé Joseph Mount, un garçon qui a grandi dans la campagne anglaise, dans un milieu cultivé, enfant du grunge et amateur de skateboard vite converti à l’électo, ce qui a le propre de pas mal de jeune de sa génération, nés au début des années 80.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Joseph Mount appartient à cette première génération de musiciens anglais influencés par l’électro-pop française, ce qu’on a appelé la French Touch, Air, Daft Punk, Cassius, Monsieur Oizo, devenu un ami à lui. Tout ça s’est mêlé à son héritage très britannique. Celui de chansons fondées sur l’observation de la vie quotidienne, des petites habitudes et manies des gens ordinaires.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Je pourrais vous parler des Kinks, de Blur, de Jarvis Cocker et de Pulp aussi, mais ça ne se limite pas, bien sûr, à la musique. On pourrait aussi évoquer les photographies de Martin Parr ou encore certains films de Mike Leigh qui s’inscrivent dans ce courant. Mais là, c’est rythmé, mélodieux, léger, un peu acide et narquois, mais ça fait toujours sourire. Anglais, quoi.

set list

  1. Love Factory
  2. The Bay
  3. Reservoir
  4. It's good to be back
  5. Everything goes my way
  6. Night Owl
  7. Things will be fine
  8. Salted Caramel Ice Cream
  9. Right on Time
  10. The Look
  11. Old Skool
Références