Luz et Didier Wampas
Luz et Didier Wampas ©Radio France - Marion Guilbaud
Luz et Didier Wampas ©Radio France - Marion Guilbaud
Luz et Didier Wampas ©Radio France - Marion Guilbaud
Publicité

Côté Club, le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités reçoit Luz pour son adaptation de Vernon Subutex en bande dessinée et Didier Wampas pour un nouvel album des Wampas. Bienvenue au Club !

Avec
  • Luz Dessinateur satirique, auteur de bandes dessinées
  • Les Wampas Groupe de rock alternatif

Luz

Bande dessinée : Vernon subutex

Fou de musique et de dessin, Luz s'impose rapidement comme une signature majeure de Charlie Hebdo. De cette période, il raconte les débuts (Indélébiles, 2018) et les suites de la conclusion tragique (Catharsis, 2015) dans des albums parus chez Futuropolis. Ô vous, frères humains (2016), Alive (2017) ou Hollywood menteur (2019) complètent le portrait des mondes culturels puissants qu'il affectionne. En se plongeant dans l'univers littéraire et musical de Vernon Subutex, Luz réalisa la convergence de ses passions... en bande dessinée.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les Wampas

Album : Tempête tempête

Qu'elle semble loin, l'année 1983, où Didier Wampas et ses potes formèrent les Wampas, groupe à peine remis de la déferlante punk qui avait surgi quelques années plus tôt. C'étaient les années Mitterrand, les années de la FM, et les Wampas allaient s'installer dans le paysage du rock français pour (presque) l'éternité.

En 2022, et une kyrielle d'albums plus tard, Les Wampas, incarnés par l'infatigable trublion de la scène punk rock hexagonale, ce dandy débraillé au verbe tantôt hilarant tantôt attachant, revient en grande pompe avec Tempête, tempête, le bien nommé successeur de Sauvre le monde. Pas de faute volontaire de frappe sur ce quatorzième album. Ni de faute de goût d'ailleurs. Ce nouveau coup de grisou est réalisé par Lionel Limiñana (The Limiñanas) et enregistré et mixé par l'indispensable Nicolas Quéré (The Arctic Monkeys, Delgres, Timber Timbre, Charlie Winston...).

Les quinze titre de l'album arpentent les chemins bien connus des légendaires Wampas. Le groupe, estampillé rock alternatif, voire psychobilly, a toujours joué dans la cour des grands sans jamais se prendre pour le caïd de la récré. Chez les Wampas, tout converge vers l'énergie, le plaisir, le riff qui jaillit d'une six-cordes rageuse pour défier avec panache les saletés de la vie. Engagés, les Wampas ? Oui, mais sans emphase, sans portes ouvertes enfoncés, avec toujours humour et humilité : voilà ce qui, quarante ans après, fait d'eux un groupe au capital sympathie jamais démenti. C'est généreux, vif, enlevé, boosté à la rage joyeuse d'en découdre avec la vie.

Les Wampas en live / Côté club - "J'aurais moins de mal"

4 min

La chronique de Marion Guilbaud :

Les nouveautés nouvelles avec Guadal Tejaz, Use et Belvoir

6 min

51 min