France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Côté Club ! Le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale en live… et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

En savoir plus

GAETAN ROUSSEL

Album : On ne meurt pas (en une seule fois)

Publicité

« Est ce que tu sais ? » est le 4ème album de Gaëtan Roussel, mais le 1er en acoustique. Certes, l’électricité s’invite ici et là au fil du disque, mais l’ADN de Gaëtan Roussel guide chaque titre vers leur plus simple appareil...Composé à la guitare folk durant le premier confinement, «Est ce que tu sais ? » a ensuite été enregistré entre Paris et la Provence. Produit par Maxime Leguil et par Gaëtan Roussel, nous retrouvons également sur certaines chansons les arrangements de Nicolas Musset. Acolyte de Gaëtan Roussel à la scène depuis maintenant quelques années (Louise Attaque, Lady Sir également), le voilà aujourd’hui embarqué dans l’aventure studio du leader de Louise Attaque.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

MATT LOW

Album : La ruée vers l'or

1er album pour Matt Low, artiste que l'on avait déjà entendu au gré de ses précédents EP, avec des textes signés Jean-Louis Murat notamment, puis au sein du Delano Orchestra. Le groupe perd son batteur en 2018, Christophe Pie était l'ami de Matt Low, et de beaucoup d'autres. Puis un an plus tard, Matt Low devient père. "La ruée vers l'or" s'inspire du bal de la vie, de ces éléments primaires qui se complexifient sans cesse.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Zoom sur les EP de Bebly et de LO.

Bebly 

Ce ne sont pas totalement des inconnus. Depuis une dizaine d’années, ce trio d’Ile de France a assuré avec la vigueur du rock des années 90, les 1ères parties de Deportivo, Luke, Eiffel…, publié trois albums autant d’EP avant d’être freinés par la pandémie. Mais c’est finalement, dans cette crise sanitaire, sociétale, culturelle que le groupe va trouver un nouveau souffle ! Pour cela, Bebly a dû changer de logiciel, couper l’électricité, car sans concerts, les guitares saturées et les beats puissants ne trouvaient plus leur place dans l’imaginaire de Benjamin Blin, chanteur guitariste principal du projet. Il va travailler une veine plus folk, en compagnie d’une chanteuse multi instrumentiste De Nuit Loizeau. A dénuder ainsi ces nouvelles chansons, c’est comme si paradoxalement, elles gagnaient en force : acoustiques, elles semblent tenir à une corde mais quand il s’agit d’évoquer la fin toute proche, elles savent nous attraper puissamment ! 

"L'extinction" est extrait de leur EP "Le Spleen à présent".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

LO 

LO, c’est Loïc Bailly un jeune bruxellois sensible aux sons du rap comme du rock, une sorte de petit cousin belge de Tim Dup. Ses chansons sont écartelées par l’espace, la tension entre la mélancolie et la rage,  C’est en autodidacte, à 16 ans que cet ancien étudiant en communication va s’initier au piano et c’est d’ailleurs principalement avec cet instrument et un peu de MAO qu’il va commencer à écrire ses propres compositions. Des compositions qui dévoilent un quotidien désabusé : là aussi, il est question de s’approcher au plus près du ressenti, de l’honnêteté mais de trouver également un exutoire ! Car on sent bien que ça bouillonne, ça s’entend dans sa voix,  LO chante ou slamme avec fougue, ses espoirs et ses désillusions, comme un représentant de cette génération empêchée, qui parvient difficilement comme il dit, à s’accomplir, à voir sereinement l’avenir car elle est constamment ramenée au fait que le monde se meurt et que l'avenir de l'être humain est en pointillés.

« Mort Né » est extrait de son premier EP « Parades », disponible le 23/04 su toutes les plateformes

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références