Laura Cahen © Jérémy Soma / Rover © Claude Gassian
Laura Cahen © Jérémy Soma / Rover © Claude Gassian
Laura Cahen © Jérémy Soma / Rover © Claude Gassian
Laura Cahen © Jérémy Soma / Rover © Claude Gassian
Laura Cahen © Jérémy Soma / Rover © Claude Gassian
Publicité
Résumé

Côté Club ! Le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale en live… et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

avec :

Laura Cahen (Chanteuse), Rover (Auteur compositeur interprète).

En savoir plus

ROVER

Album  Eiskeller

“J’ai toujours rêvé de construire une mélodie dans une tradition anglo-saxonne, où les refrains agissent comme une pommade qui soulage. Tout ce qui pouvait sonner surprenant et moins pro, c’est précisément ce que je voulais.” 

Publicité

Pour ce troisième album, Rover a choisi de s’isoler quelques mois dans les anciennes glacières Saint-Gilles de Bruxelles, ville dans laquelle il a élu domicile depuis quelques années. Sous terre, dans cette grande pièce austère, froide, autrefois repaire d'un club de boxe, Rover compose un album à nouveau captivant.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

LAURA CAHEN

Album  Une fille

Dans un château d’eau en Normandie, puis à distance, confinement pandémique oblige, Laura Cahen et Dan Levy, producteur et ex The Do, jouent de tous les instruments et façonnent les chansons d’Une fille. D’une trentaine originellement écrite, une douzaine de morceaux a été retenue. Le titre tient au fait que l’album soit à la fois autobiographique et altruiste. 

Cette fille, c’est Laura, mais aussi celle qu’elle aime, ou celle dont elle imagine l’histoire, au-delà de notre espace-temps : "Mes personnages ont toutes à voir avec mon vécu, ce que je suis : une fille en 2020, homosexuelle, ce qui est plus facile qu’il y a un siècle, mais qui n’est pas si évident."  Pour la scène, Laura a choisi de ne s’entourer que de femmes.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les Nouveautés Pop avec Raoul Vignal, John Trap et Maxwell Farrington & Le Super Homard

Raoul Vignal est originaire de Lyon, il a vécu à Berlin, il a pas mal bourlingué en Europe et joué avec beaucoup de musiciens. Sa signature, c’est un dialogue entre un jeu de guitare très subtil, tout en finger picking et accordages alternatifs et une voix très douce. L’univers de Raoul Vignal est celui d’un folk à la fois luxuriant et intimiste, avec un certain classicisme. On pense bien sûr à Nick Drake, avec cette même grâce dans ces chansons hors sol. On sent l’œuvre d’un musicien qui n’écoute que ses propres intuitions, comme s’isoler du monde pour rechercher l’harmonie. Son nouvel album "Years In Marble" sortira le 28 mai sur le label Talitres.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

John Trap travaille une dimension plus expérimentale. C’est le projet de Thomas Lucas, musicien, arrangeur et ingénieur du son. Il se présente comme un homme des bois, peu porté sur les mondanités mais qui aime collaborer. Il fait partie ainsi à Brest d’un collectif d’artistes Le Studio Fantôme avec lequel il produit presque un disque par an pour lui-même mais aussi pour Arnaud Le Gouefflec.... John Trap a croisé également le chemin de Bruno Coulais, de Dominique A et bien d’autres… Avant la musique, il se destinait au cinéma et fonctionne comme un scénariste, avec des carnets de dessins, de notes, comme autant de sources d’inspiration. Il rêve, il coupe, il colle et vient d’écrire un nouvel album sous forme de douze courts-métrages hantés par la mort, l’enfance, les personnages à part, l’étrangeté et la puissance de la nature… Comme si David Lynch revisitait « La Nuit du Chasseur" . Son nouvel album "Cinéma" sort le 14 mai sur le label L'Eglise de la Petite Folie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Maxwell Farrington est un australien passé par l’Angleterre et aujourd’hui installé à St Brieuc. Le Super Homard, c’est le pseudo de Christophe Vaillant, musicien avignonnais repéré et adoubé par Paul Weller. Ces deux-là se sont rencontrés lors d’un concert commun à la Boule Noire et il ne leur a fallu que quelques bières pour se découvrir un amour commun pour le combo gagnant, à savoir voix de velours à la Lee Hazlewood ou Scott Walker et écriture raffinée à la Burt Baccarach ou Love. Ce qui est chouette, c’est qu’on ne les sent pas impressionnés pour deux sous par tous ces monuments de l’écriture et de la mélodie à triple détente. Comme Neil Hannon avant eux, Maxwell Farrington & Le Super Homard sont au-delà de l’exercice de style. Leurs chansons ont du chic et surtout le chic pour nous faire voyager dans cet âge d’or de la pop sans jamais avoir la sensation d’être déjà passé par là. Leur album "Once" est disponible sur le label Talitres.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.