Tony Allen en concert à la Gaîté Lyrique en 2015
Tony Allen en concert à la Gaîté Lyrique en 2015
Tony Allen en concert à la Gaîté Lyrique en 2015 ©Getty - David Wolff - Patrick
Tony Allen en concert à la Gaîté Lyrique en 2015 ©Getty - David Wolff - Patrick
Tony Allen en concert à la Gaîté Lyrique en 2015 ©Getty - David Wolff - Patrick
Publicité
Résumé

Avant sa disparition à l’âge de 80 ans, Tony Allen avait imaginé un projet où les jeunes pousses du rap viendraient le rejoindre pour un album organique et ouvert sur le futur. “There is No End” (Universal), est son album posthume et il a été réalisé avec le producteur français Tiger-Tigre.

avec :

Tony Allen (musicien (batteur)).

En savoir plus

Le célèbre romancier et poète Anglo Nigérian Ben Okri,  raconte la genèse de ce projet :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Nous étions dans le studio avec Damon Albarn et Remi Kabaka ( Gorillaz) quand Tony nous a dit, 

Publicité

Je mets en scène cet univers dans lequel les rêves peuvent naitre 

Et c’est à ce moment-là, que j’ai compris que, pour lui, le rythme qu’il donne est comme un paysage textuel. Il a la structure psychique, ou un ADN, d’un univers musical pour lequel Tony avait élaboré une sorte de base mathématique dans ses beats elliptiques, et à partir de ce moment-là on avait la possibilité de lancer une invitation au rêve. Il se connaissait, et il connaissait son mental. Il voulait que l’album soit ouvert aux énergies d’une nouvelle génération… Mais, comme un grand mathématicien ou scientifique qui trouve le code pour un nouveau monde, avec juste quelques beats il a créé ce canevas extraordinaire. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avec la voix de Sampa The Great, Lord Jah-Monte Ogbon, Tsunami, Nah Eeto, Zelooperz, Koreatown Oddity, Lava La Rue, Jeremiah Jae, Danny Brown, Nate Bone, Marlowe, Ben Okri, Skepta.

Références

L'équipe

Djubaka
Production