Le groupe Brockhampton, au Governors Ball Festival 2019 à Randall's Island le 31 mai 2019 à New York.
Le groupe Brockhampton, au Governors Ball Festival 2019 à Randall's Island le 31 mai 2019 à New York.
Le groupe Brockhampton, au Governors Ball Festival 2019 à Randall's Island le 31 mai 2019 à New York. ©AFP - Noam Galai / Getty Images Amérique Du Nord / Getty Images
Le groupe Brockhampton, au Governors Ball Festival 2019 à Randall's Island le 31 mai 2019 à New York. ©AFP - Noam Galai / Getty Images Amérique Du Nord / Getty Images
Le groupe Brockhampton, au Governors Ball Festival 2019 à Randall's Island le 31 mai 2019 à New York. ©AFP - Noam Galai / Getty Images Amérique Du Nord / Getty Images
Publicité
Résumé

Le groupe basé à Los Angeles vient de sortir son sixième album, un disque dense, contrasté et fort convaincant sur lequel sont présents quelques prestigieux invités tels que Danny Brown, A$AP Rocky ou encore Jpeg Mafia.

En savoir plus

Borckhampton est un groupe ultra-créatif et assez atypique dans le paysage du rap américain actuel : les membres de ce collectif protéiforme se décrivent parfois comme un « boys band » du rap, ils font tout (production, composition, vidéos, visuels, design..), seuls, très sérieusement sans jamais donner l’impression de se prendre au sérieux. Ils sont souvent assez drôle, et jamais là où les attends.

Le collectif vient de sortir son sixième album et ce n’est pas évident de choisir deux titres pour le présenter, tant ce disque est solide, riche et contrasté. Le choix des quelques invités présents sur ce nouveau projet est très judicieux : Danny Brown, A$AP Rocky, A$AP Ferg, Shawn Mendes ou encore Jpeg Mafia, ils apportent chacun à leur manière un petit supplément de caractère.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avec ce nouvel album, Brockhampton nous renvoie une fois de plus, par leur créativité, leur originalité et leur énergie à ce que le rap américain des années 90 a produit de meilleur en matière d’originalité : A Tribe Called Quest, Pharcyde, De La Soul ou Digital Undergound, pour ne citer que les plus emblématiques.

Ce nouveau disque est singulier, contrasté et se démarque totalement des albums qui font l’actualité du rap. Il y a des moments drôles, des titres pour s’ambiancer, se détendre, mais aussi des morceaux plus personnels, introspectifs, sombres. « The Light », porté par Joba et le charismatique Kevin Abstract, parle de la mort du père de Joba, qui s’est suicidé. La production de ce titre, comme celle de l’ensemble de l’album, est brillante, avec une ambiance teintée de rock et de psychédélisme qui s’appuie sur une guitare entêtante et accrocheuse.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Brockhampton - "Roadrunner : New Light, New Machine" - Label : Question Everything / RCA Records

Références

L'équipe