Ça commence comme un nom de code : « Rolling Thunder Revue, A Bob Dylan Story » ©Getty - David Redfern / Redferns
Ça commence comme un nom de code : « Rolling Thunder Revue, A Bob Dylan Story » ©Getty - David Redfern / Redferns
Ça commence comme un nom de code : « Rolling Thunder Revue, A Bob Dylan Story » ©Getty - David Redfern / Redferns
Publicité
Résumé

Une bonne nouvelle, voici en images et en musique, la tournée imaginée par Bob Dylan en 1975. Nommée « Rolling Thunder Revue », elle devient aujourd’hui sur Netflix, un documentaire réalisé par Martin Scorsese, quartorze ans après le « No Direction Home » déjà consacré par le réalisateur aux débuts de l’artiste.

En savoir plus

En 1975 Bob Dylan vient de finir une tournée des stades avec son groupe The Band. Il décide alors de repartir sur la route, mais en plus petit comité, et imagine avec « Rolling Thunder Revue », ces concerts à venir comme une revue musicale où les artistes se succèdent derrière le micro.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

45 ans plus tard, ce moment très particulier dans la carrière du chanteur, rentre en connexion avec une Amérique avide de changement. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ce film joue des tours de passe-passe entre le documentaire et le film pur et dur de concert, des coulisses à la scène et réciproquement. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le casting artistique est à lui tout seul le reflet d’une époque, et d’une pensée : Joan Baez, Roger McGuinn, Kinky Friedman, Mick Ronson, Scarlet Rivera, Allen Ginsberg, Patti Smith, Sam Shepard et Joni Mitchell sont de la partie. 

Et cerise sur le chapeau, simultanément à la diffusion de ce documentaire, sort un coffret de 14 CD, "The Rolling Thunder Revue" (Columbia) soit 148 titres dont 100 inédits.

Références

L'équipe

Djubaka
Production
Djubaka
Autre