La musicienne, auteure-compositrice-interprète Koffee en concert le 18 septembre 2021 à Cambridge, en Angleterre. ©Getty - Joseph Okpako/WireImage
La musicienne, auteure-compositrice-interprète Koffee en concert le 18 septembre 2021 à Cambridge, en Angleterre. ©Getty - Joseph Okpako/WireImage
La musicienne, auteure-compositrice-interprète Koffee en concert le 18 septembre 2021 à Cambridge, en Angleterre. ©Getty - Joseph Okpako/WireImage
Publicité
Résumé

La chanteuse jamaïcaine voit grand dans un premier album chargé de sonorités diverses.

En savoir plus

Pas évident de prendre la parole sur la voix de Bob Marley. C'est pourtant sur un sample de son célèbre "Redemption Song" habillement découpé que s'appuie le premier son du premier album de Koffee.

"Gifted" c'est à dire douée, talentueuse, on le savait déjà depuis le premier EP paru il y a trois ans : Rapture (c'est-à-dire le ravissement) petit rappel :

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mikayla Simpson Alias Koffee, est sans doute une des stars en devenir de la Jamaïque. Elle était la plus jeune et surtout la première femme à remporter un Grammy pour le meilleur album Reggae en 2020 (et ce n'était même pas un album : plutôt un EP 5 titres).

Dans ce nouveau recueil (plus consistant mais qui reste bref : 10 morceaux en une demi-heure de musique) se croisent des sonorités dancehall et d'autres beaucoup plus pop, du R’nB de l'afrobeat aussi. A la manière d'une Rosalía qui, partant du flamenco peut emprunter tous les chemins qu'elle veut jusqu'au reggaeton, Koffee est partie du reggae pour désormais s'exprimer selon ses envies.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il est question aussi bien d’inflation que de violence policière (Defend) de la crainte d’ouvrir son cœur (Lonely).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans « Gifted » elle parle ici de sa ville de Spanish Town où elle est née, fait allusion au rastafarisme et à Jah mais aussi aux marques Balenciaga ou Fenty de Rihanna (avec qui peut-être elle travaillerai pour un prochain album).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En somme ce « Gifted » qui vient d’entrer dans la playlist résonne comme une prière. Un remerciement à ce qui déjà lui arrive, au succès plus grand qu'elle espère. Et comme dans le premier extrait que vous avez entendu, elle chante sur les voix des autres, cette-fois-ci  sur un chœur d'enfant. On passe à quelque chose de tout à fait acoustique aux percussions gonflées des machines, le chaud-froid c’est aussi cela l’effet d’un bon Koffee.

« Gifted » Koffee, dans la playlist de France inter, sera à l’affiche du festival We Love Green à Vincennes le 4 juin

Références