Laurent Garnier et les Limiñanas : le road movie de "Saul" - Marcel Tessier Caune
Laurent Garnier et les Limiñanas : le road movie de "Saul" - Marcel Tessier Caune
Laurent Garnier et les Limiñanas : le road movie de "Saul" - Marcel Tessier Caune
Publicité
Résumé

Dans la playlist de France Inter, une rencontre au sommet, une balade sauvage entre Laurent Garnier et les Limiñanas.

En savoir plus

C’est l’histoire d’un jeune mec de province qui passe sa vie à regarder des films et à écouter des disques, loin des terrains de sports et des autres en général… » 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

C’est ainsi, à la manière d’un début scénario, que nous a été présenté « Saul » le premier titre d’une collaboration inattendue entre Laurent Garnier, pilier de la techno en France et les Limiñanas, duo de francs-tireurs du rock venu du côté de Perpignan (Cabestany pour être précis).

Publicité

Les Limiñanas, Marie et Lionel Limiñanas, on en parle depuis un moment sur France inter : pour leur propres disques (qui s’étaient d’abord fait connaître aux Etats-Unis avant de signer un contrat d’édition en France) mais aussi pour leurs collaborations avec Pascal Comelade, Bertrand Belin, Peter Hook de Joy Division ou encore Emmanuelle Seigner (avec qui ils avaient formé le groupe l’Epée). 

Avec le DJ et producteur Laurent Garnier c’est comme une évidence : transe, boucles obsédantes et une route qui file droit devant, voilà ce qu’on entend à l’écoute des premiers titres de ce disque annoncé pour la rentrée (septembre 2021) qui s’appelle « De Pelicula ». 

Et on entend d’emblée, dans le titre comme dans ce qui se déroule, l’album a été pensé comme la bande-son d’un film. Ce n’est pas un disque des Limiñanas auquel Laurent Garnier apporterait une pulsion ou un arrière plan, encore moins l’album d’un groupe de rock produit par un DJ mais une histoire écrite à trois. Celle de Saul qui rencontre Juliette, écoutez cet autre extrait sorti hier, les voilà sur la route, la frontière passée, du côté de l’Espagne : « Que Calor »

On est toujours sur la route aux côtés Saul et Juliette, duo amoureux qui en évoque d’emblée plein d’autres : de Sailor et Lula à Belmondo et Ana Karina dans Pierrot le Fou. Je parlais tout à l’heure de balade sauvage on peut aussi penser au premier film de Terence Malick (Badlands = La Balade sauvage (1973) sauf qu’il n’y a pas de tueur en série ici, pas de fuite sanglante, en tout cas pas au début de l’histoire. 

Celle d’un garçon seul qui s’appelle Saul : « Il y a de la cruauté dans l'air : à l'école, au village » nous dit le narrateur, et la vie de Saul va changer quand il rencontre Juliette. Bonne balade à tous,

L'album « De Película »de Laurent Garnier, et les Limiñanas sortira en ​septembre 2021 

Références

L'équipe

Matthieu Conquet
Production