Le groupe de blues créole Delgrès sur la scène du "Fnac Live Parvis de l'Hôtel de Ville" le 3 juillet 2019 à Paris, France.  ©Getty - Paul CHARBIT/Gamma-Rapho
Le groupe de blues créole Delgrès sur la scène du "Fnac Live Parvis de l'Hôtel de Ville" le 3 juillet 2019 à Paris, France. ©Getty - Paul CHARBIT/Gamma-Rapho
Le groupe de blues créole Delgrès sur la scène du "Fnac Live Parvis de l'Hôtel de Ville" le 3 juillet 2019 à Paris, France. ©Getty - Paul CHARBIT/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Delgrès qui vient de publier son deuxième album "4:00 AM" était attendu au tournant, trois ans après le succès public et critique unanime de "Mo Jodi", nommé aux Victoires de la Musique.

avec :

Delgres (Groupe).

En savoir plus

Delgrès, c’est d’abord Pascal Danaë, le multi-instrumentiste et chanteur, Baptiste Brondy, le batteur et enfin Raphaël Gouthière, alias Rafgee, le joueur de soubassophone, une sorte de gros tuba qui fait office de basse, un instrument de rue que l’on retrouve dans les fanfares de la Nouvelle Orléans.  

Le nom du groupe fait référence à Louis Delgrès, un officier antillais de l’armée napoléonienne, colonel d’infanterie, né à la Martinique et mort en Guadeloupe. Au moment où les troupes sont venues rétablir l’esclavage en 1802, Louis Delgrès, abolitionniste convaincu et devenu rebelle et résistant, a préféré se donner la mort plutôt que de se rendre.  

Publicité

En rendant hommage à ce héros oublié, on peut comprendre que Delgrès, plus qu’un groupe, est avant tout une aventure intime, un voyage intérieur où la musique devient le véhicule allégorique d’un vécu personnel, d’une histoire familiale et plus largement du destin d’une partie du monde marquée par le déracinement et la difficile quête d’une identité.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« Mo jodi » (« Mourir aujourd’hui » en VF), une chanson extraite du premier album du même nom qui a fait connaitre Delgrès, raconte l’héroïsme du personnage incontournable de la lutte contre l’esclavage dans les Antilles françaises. Ce héros oublié reste prégnant dans l’identité de Pascal Danaë dont l’arrière-arrière-grand-mère serait née libre si Louis Delgrès avait gagné son combat.  

L’idée d’un projet blues créole a germé dans la tête de Danaë à l’époque où il jouait au sein du trio afro-brésilien Rivière Noire, en 2015. Pour cette nouvelle aventure, Il embarquera avec lui le batteur du groupe Baptiste Brondy et fera appel à Rafgee, un musicien diplômé du Conservatoire de Paris qui souffle avec talent dans plusieurs sortes de cuivres. À eux trois, ils formeront Delgrès.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« Mr. Président » moque le discours d’intronisation du 36ème président des États-Unis, Lyndon Johnson, qui promettait qu’il serait au service du peuple et d’aucune autre cause. C’est pourtant sous sa mandature que Martin Luther King sera assassiné et que les répressions contre les minorités seront les plus virulentes.  

La formule très singulière de Delgrès fait mouche assez rapidement auprès du public, au point que le groupe effectue une tournée de plus de 300 dates en France, en Europe et en Amérique du Nord. Il est classé dans le top 20 des artistes les plus programmés au sein des festivals français en 2019. Et enfin, cette même année, l’album « Mo jodi » est nommé aux Victoires de la Musique dans la catégorie Musiques du monde.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« 4 ed maten » (« 4 heures du matin » en français) qui donne son titre au nouvel album de Delgrès, est accompagné par un clip-vidéo qui met en scène les membres du groupe jouant en bleu de travail dans les docks du Havre, à l’endroit même où le père de Pascal Danaë avait débarqué des Antilles en 1958 pour venir travailler.  

Comme on peut le constater, ce deuxième disque reste encore très lié à l’histoire personnelle du guitariste-chanteur.  

Le groupe continue de puiser sa source dans une histoire partagée par trois continents dont la musique tisse le lien entre la Caraïbe française avec ses textes chantés en créole et la Louisiane sous l’influence du blues du Delta.  

Les trois musiciens mettent en mots et en musique le métissage et les brassages culturels de ces régions du monde où l’histoire de l’esclavage s’est souvent écrite en lettres de sang.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Delgrès : album "4:00 A.M." (PIAS)  

Références

L'équipe

Thierry Dupin
Production