Murielle et Stéphane sont éleveurs de brebis. Ils commercialisent les agneaux en vente direct, et souhaiteraient pouvoir accompagner leurs bêtes jusqu'à la fin. ©Radio France - Charlotte Perry
Murielle et Stéphane sont éleveurs de brebis. Ils commercialisent les agneaux en vente direct, et souhaiteraient pouvoir accompagner leurs bêtes jusqu'à la fin. ©Radio France - Charlotte Perry
Murielle et Stéphane sont éleveurs de brebis. Ils commercialisent les agneaux en vente direct, et souhaiteraient pouvoir accompagner leurs bêtes jusqu'à la fin. ©Radio France - Charlotte Perry
Publicité
Résumé

Murielle et Stéphane sont éleveurs de brebis. Ils pratiquent une agriculture biologique, commercialisent leurs agneaux en vente directe, et souhaiteraient pouvoir leur offrir une mort digne en les abattant à la ferme, là où ils sont nés et ont vécu.

En savoir plus

Murielle et Stéphane étaient tous les deux bergers dans les Alpes de Haute-Provence. Quand un beau jour leur voisin a décidé de vendre son troupeau, ils ont saisi l'occasion et se sont lancés dans l'élevage de brebis. Cent-quatre-vingt Mérinos, cinq béliers, quelques chèvres et chaque année des agneaux qu'ils commercialisent en vente directe.

Quand on est éleveur, les brebis elles nous apprennent à apprivoiser la mort parce qu'on y est confronté de diverses manières: pas seulement celle des agneaux que l'on mange, mais aussi à la mort naturelle. Ce sont les brebis qui m'ont appris que la mort c'est quelque chose qui fait partie de la vie, qu'elle peut survenir à n'importe quel moment. Les animaux d'élevage, ils nous permettent de renouer notre contact à la nature. Et lorsque que l'on a compris cela, on peut aussi accepter d'être éleveur et que la mort fasse parti de notre travail.

Publicité
Le troupeau de Murielle et Stéphane. La Colle-Saint-Michel, Alpes de Haute-Provence.
Le troupeau de Murielle et Stéphane. La Colle-Saint-Michel, Alpes de Haute-Provence.
© Radio France - Charlotte Perry

Mais de La Colle-Saint-Michel, un petit village niché à 1500 m d'altitude situé entre les vallées du Verdon et de la Vaïre où habite le couple, jusqu'à l'abattoir de Digne, à plus d'une heure de route, le transport est long et déstabilisant pour les agneaux qui n'ont jamais quittés leurs prairies. Et c'est à chaque fois un crève-cœur pour Murielle et Stéphane de ne pas pouvoir les accompagner jusqu'au bout, alors qu'ils les ont fait naître et les ont élevés.

Quand nous on tue un agneau ici, on l'attrape, hop, on le tue. Ce n'est pas pareil que de le mettre dans une remorque et de l'emmener à l'abattoir. On gâche la fin du cycle par ce transport stressant, par ce passage dans un milieu fermé, lugubre. Pour leur dernier jour, ce n'est pas terrible. Nous assistons à la naissance, autant que l'on aille jusqu'à la mise à mort aussi, chez nous. Comme ça les bêtes seront moins stressées et nous, cela nous rassurerait d'être présents.

La route qui mène à La Colle Saint-Michel, à 1500 m d'altitude, où vivent Murielle et Stéphane (Alpes de Hautes-Provence)
La route qui mène à La Colle Saint-Michel, à 1500 m d'altitude, où vivent Murielle et Stéphane (Alpes de Hautes-Provence)
© Radio France - Charlotte Perry

Alors, avec d'autres éleveurs qui partagent leur vision, Murielle et Stéphane se mobilisent afin que la loi autorise ceux qui le souhaitent à abattre leurs animaux à la ferme et leur permette ainsi de leur offrir une fin de vie digne. 

Stéphane à la Colle Saint Michel (Alpes de Hautes-Provence), avec son troupeau.
Stéphane à la Colle Saint Michel (Alpes de Hautes-Provence), avec son troupeau.
© Radio France - Charlotte Perry

Je lui mets la main sur la tête histoire de l'accompagner,  je ne sais pas si c'est pour lui dire merci de nous servir après pour nous nourrir, c'est difficile à exprimer. Disons que ce n'est pas juste de le saigner et de la laisser finir tout seul, là je suis avec lui jusqu'au bout.

Situé entre les vallées du Verdon et celle de la Vaïre, le petit village de La Colle-Saint-Michel est situé à plus d'une heure de route de l'abattoir de Digne.
Situé entre les vallées du Verdon et celle de la Vaïre, le petit village de La Colle-Saint-Michel est situé à plus d'une heure de route de l'abattoir de Digne.
© Radio France - Charlotte Perry

Pour aller plus loin:

Références

L'équipe

Charlotte Perry
Production
Anne Lhioreau
Réalisation