CaliNange restitue au bébé la voix et les battements de cœur de ses parents
CaliNange restitue au bébé la voix et les battements de cœur de ses parents
CaliNange restitue au bébé la voix et les battements de cœur de ses parents ©Radio France - Lionel Thompson
CaliNange restitue au bébé la voix et les battements de cœur de ses parents ©Radio France - Lionel Thompson
CaliNange restitue au bébé la voix et les battements de cœur de ses parents ©Radio France - Lionel Thompson
Publicité
Résumé

C'est un petit cœur qui apaise les bébés hospitalisés. CaliNange, conçu par une startup messine, est déjà utilisé dans plusieurs hôpitaux et par les pompiers de Moselle. Rencontre avec sa créatrice.

En savoir plus

Aurore Saintigny était cadre dans le secteur automobile. Bien loin, en apparence, du milieu hospitalier. C'est en accouchant d'un enfant prématuré il y a quelques années qu'elle a eu l'idée de créer CaliNange, après avoir passé beaucoup de temps en réanimation néonatale et en hôpital pour enfants.

A ce moment-là, elle constate qu'il y a beaucoup de moments où on ne peut pas prendre son bébé dans les bras et pourtant, c'est précisément là où il en a besoin.

Publicité

Je me suis dit qu'on allait faire l'inverse, amener un bout de maman ou de papa directement au bébé. Qu'il puisse nous ressentir, au travers de l'odeur, de la voix, des battements de cœur. Qu'il nous entende, qu'il nous sente tout à côté de lui.

Ce petit bout de maman, ou de papa, c'est donc un boîtier en forme de petit cœur recouvert d'une housse en tissu qu'on peut imprégner de son odeur, qui va enregistrer les battements du cœur, rappelant au bébé sa vie in-utéro, et la voix du parent, avec un traitement particulier. L'entreprise d'Aurore Saintigny, Calinescence, a développé un petit algorithme qui fait en sorte que ce qui est restitué au bébé est bénéfique pour lui.

On enlève les fréquences de stress qu'on entend dans la voix et les niveaux de diffusion sont compatibles avec des petites oreilles et l'environnement dans lequel se situe le bébé.

Des déclinaison pour les ados ou les séniors

Pour concevoir CaliNange, Aurore Saintigny a travaillé avec le service de réanimation néonatale de l'hôpital Cochin, à Paris. Près d'une centaine d'hôpitaux en France l'utilisent déjà et les soignants ont constaté un apaisement des nourrissons après des soins douloureux. Une évaluation est en cours. Des parents ont aussi fait part des bienfaits ressentis.

Beaucoup de familles me font part du fait que ça a diminué un peu aussi leur anxiété, notamment pour des mamans, ou des papas qui ont des naissances multiples et qui ne peuvent pas forcément prendre tous leurs enfants en même temps dans les bras ou leur faire des soins en même temps.

Pendant la phase COVID, où des mamans se sont retrouvées séparées de leur enfant juste après la naissance, cela a aussi permis à ces bébés d'entendre leur maman à leur côté, jusqu'à ce qu'elle aille mieux.

CaliNange a des déclinaisons : une version adaptée aux soins d'urgence, utilisée par les pompiers de la Moselle. Une autre qui peut apaiser les enfant et les ados porteurs de handicaps ou de troubles autistiques. Et même une version destinée aux séniors atteints de sénilité ou de la maladie d'Alzheimer, même quand ils semblent avoir perdu la mémoire, la voix de leurs proches peut leur procurer du bien-être.

Même s'ils ne se souviennent plus du visage ou du prénom de leurs proches, ils se souviennent par contre des harmoniques de leur voix.

En écoutant la voix de leurs proches évoquant des souvenirs heureux ainsi enregistrés, les séniors retrouvent des sensation et des émotions. "Cela redonne une place différente aussi à la famille", précise Aurore Saintigny.
Autre point qu'elle tient à souligner : les boitiers de Calinescence sont fabriqués en France, dans le Grand Est.

Références

L'équipe

Lionel Thompson
Production