Papa poule, un des livres édités par Les Doigts Qui Rêvent ©Radio France - Lionel Thompson
Papa poule, un des livres édités par Les Doigts Qui Rêvent ©Radio France - Lionel Thompson
Papa poule, un des livres édités par Les Doigts Qui Rêvent ©Radio France - Lionel Thompson
Publicité
Résumé

"Les Doigts Qui Rêvent", un joli nom pour un des rares éditeurs en France qui conçoit et fabrique des livres pour enfants aveugles ou déficients visuels, installé à Talant à côté de Dijon.

En savoir plus

Sophie Blain, la directrice de cette maison d'édition associative, nous accueille dans ses locaux, dans la banlieue de Dijon :

Un enfant voyant va pouvoir comprendre une illustration sans la toucher. Tandis qu'un enfant déficient visuel devra toucher chaque partie pour se reconstituer une image mentale. L'objectif est de concevoir des illustrations tactiles qui font sens pour eux et leur apporte du plaisir.

Publicité

Dans l'atelier ce jour-là, deux femmes s'emploient à coudre minutieusement des figurines.

Un véritable artisanat.

Sophie Blain : "On réalise chaque titre entre 200 et 300, voire 500 exemplaires. Il y a beaucoup de manipulations, c'est assez complexe. Un livre nécessite 3 à 5 heures de travail manuel."  Cet artisanat, c'est un prof de maternelle aujourd'hui à la retraite, Philippe Claudet, qui a eu l'idée de le faire naître dans les années 90 en constatant qu'il n'y avait aucun livre destiné à ces enfants. Grâce à la loi Exception Handicap l'association peut adapter librement des livres à succès du répertoire pour enfants. Avec des illustrations mais aussi de l'écriture en braille pour que les enfants malvoyants la découvrent au plus jeune âge.

Comme pour un enfant voyant entouré de lettres, il voit ces signes et apprend peu à peu à lire le A, le B... C'est important pour un enfant déficient visuel de découvrir le braille avant de savoir lire.

Sophie Blain est plutôt positive concernant la façon dont a évolué la prise en compte du handicap ces dernières années  :

Les choses ont beaucoup changé depuis 20 ans. Il reste la question de la formation des enseignants, des libraires et des bibliothécaires, qui s'impliquent déjà beaucoup pour proposer ces livres.

Si vous voulez voir à quoi ressemblent les très beaux livres édités par Les doigts qui rêvent vous pouvez aller sur le site ldqr.org