Clarisse Agbégnénou
Clarisse Agbégnénou ©AFP - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Clarisse Agbégnénou ©AFP - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Clarisse Agbégnénou ©AFP - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Publicité

Il faut souvent de l'esprit pour faire du sport et le sport aide à s'ouvrir l'esprit. Chaque dimanches dans l'esprit sport vous entendrez les champions, d'abord sur leurs joies, leurs douleurs, leurs défis, leurs combats. Et tout ça, la première invitée n'en manque pas.

Un peu plus d'un an après sa médaille olympique et la naissance de sa fille, Athéna, la quintuple championne du monde a repris les chemin des tatamis. "Cette année je me suis 'rapprise' confie-t-elle. "On donne tellement, nous, femmes. Tout notre corps est dédié au sport, à ce qu'on fait. J'ai donné dix ans pour arriver à avoir enfin cette médaille d'or." Elle n'a pas pour autant mis sa vie sportive totalement entre parenthèse pendant ces 9 mois, "j'ai appris à faire du sport totalement différent, à reconnaître mon corps, à le voir évoluer, à le voir changer et à l'aimer tout autant."

Le doute a été, et est encore présent, la championne se pose beaucoup de question : "C'est vrai que gagner c'est super. Mais remettre son titre en jeu, c'est tout à fait hors du commun. Aller chercher des nouveautés et se dire qu'on va avoir cette force aussi de s'occuper de sa fille et de revenir à 100% dans le judo."

Publicité

Sa fille est aujourd'hui son moteur, c'est elle aussi qui rythme la nouvelle vie de la championne qui a repris l'entrainement deux mois seulement après son accouchement : "Je pense que le stress sera totalement différent, que je combattrai pour une autre personne. Je vais combattre pour me dire que dans deux ans, ma fille pourra dire Allez maman! C'est des choses qui sont totalement différentes. Je pense que j'en avais besoin d'avoir quelqu'un qui me pousse au lieu de me pousser toute seule."

Côté organisation, Clarisse Agbégnénou espère être suivi par la Fédération de judo et l'Agence nationale du sport avec qui elle est en discussion : "J'ai vraiment besoin d'être accompagnée de mon enfant et de la personne qui pourra la garder en stage et en compétition. Comment on met ça en place ? Qui va payer ? Quel est le budget ? C'est une petite révolution. Je suis prête à la mener. J'espère en tout cas que je serai entendue et accompagnée."

On voyage également dans cette émission :

A New York pour les adieux de la Queen Séréna Williams. En Italie, à San Marin, pour une folie ritale. A Bordeaux qui est tombé amoureuse du rugby. Aux Sables d'Olonne, pour une course à la voile en toute sobriété, le mot de la rentrée.

Programmation musicale

  • 18h46
    Run The World (Girls) - Single Version
    Run The World (Girls) - Single Version
    BEYONCE
    Run The World (Girls) - Single Version

    Album Run the world (girls) (2011)

L'équipe

Nathalie Iannetta
Production
Khoi Nguyen
Réalisation
Alexandre Gilardi
Coordination