Lionel Messi avec le maillot de l'équipe d'Argentine, l'une des favorites de la Coupe du mondele 22 novembre 2022 à Lusail City au Qatar
Lionel Messi avec le maillot de l'équipe d'Argentine, l'une des favorites de la Coupe du mondele 22 novembre 2022 à Lusail City au Qatar ©Getty - Amin Mohammad Jamali
Lionel Messi avec le maillot de l'équipe d'Argentine, l'une des favorites de la Coupe du mondele 22 novembre 2022 à Lusail City au Qatar ©Getty - Amin Mohammad Jamali
Lionel Messi avec le maillot de l'équipe d'Argentine, l'une des favorites de la Coupe du mondele 22 novembre 2022 à Lusail City au Qatar ©Getty - Amin Mohammad Jamali
Publicité

L'événement aujourd'hui au Qatar, c'est l'entrée en lice du Brésil, qui jouera contre la Serbie. Et les Brésiliens ont la cote pour le titre final !

Vous vous souvenez de Paul le poulpe ? Il ouvrait des boites pour désigner le vainqueur des matches, lors de la coupe du monde 2010 en Allemagne. Il n’y a pas de poulpe au Qatar et en cette première semaine de mondial, beaucoup se lancent dans l’exercice des pronostics : des analystes, des scientifiques… Et effectivement, le Brésil a la cote, en tous cas d’après le savant calcul du CIES (le Centre International d’études du sport). Centre qui a classé les 32 participants de cette coupe du monde en fonction de leurs effectifs et surtout par rapport au niveau sportif moyen des matches disputés par les joueurs sur un an. Et donc, le Brésil apparaît comme LE favori de la compétition, devant l’Espagne qui a cartonné hier face au Costa Rica et l’équipe de France qui a bien démarré également en battant l’Australie.

Mais ce n’est pas le trio de tête pour tous les analystes !

Il y a un analyste financier qui s’est également lancé pour prédire le vainqueur final de cette coupe du monde. Il s’appelle Jérémie Peloso, il est courtier chez BCA research, un fournisseur en conseils en stratégie d’investissement, et il est fan de ballon rond. Il a établi un modèle, assez complexe, qui tient compte de nombreux variables et paramètres.

Publicité

Et pour Jeremie Peloso, aucun doute : c’est l’Argentine qui va gagner la coupe du monde ! Elle va battre le Portugal en finale lors de la séance de tirs aux buts. Précisons que cette étude a été faite avant le premier match perdu par l’Argentine.

Et le Brésil alors ? Selon lui, le Brésil sera éliminé en demi-finale par justement, les Argentins…

Et pour l’équipe de France ?

Même si ça a bien commencé, pour Jérémie Peloso, ce n’est pas terrible. Elle va, selon l’analyste financier, terminer deuxième de son groupe. Elle sera victime de la malédiction qui veut qu’un champion du monde titre connaisse un parcours décevant dans l’édition suivante. C’est l’Argentine, encore elle, toujours elle, qui brisera le rêve des bleus en 8e de finale.

Les paris sont ouverts… on verra maintenant ce que ça donne sur le terrain !

L'équipe

Cédric Guillou
Cédric Guillou
Cédric Guillou
Production