Ibrahim Rachidi, ici en 2012 à Ajaccio ©AFP - PASCAL POCHARD CASABIANCA
Ibrahim Rachidi, ici en 2012 à Ajaccio ©AFP - PASCAL POCHARD CASABIANCA
Ibrahim Rachidi, ici en 2012 à Ajaccio ©AFP - PASCAL POCHARD CASABIANCA
Publicité
Résumé

Ibrahim Rachidi est l'entraineur des moins de 16 ans Marseillais. Il est Comorien et son bilan avec les U16 est incroyable.

En savoir plus

Il n'a plus perdu un seul match en compétition depuis 1299 jours, depuis le 9 septembre 2018. Que des victoires ou des matchs nuls dans son championnat régional. C'est une série qui rendrait jaloux évidemment n'importe quel coach et aujourd'hui Ibrahim Rachidi est clairement le formateur qui monte en puissance du côté de la cité phocéenne.

Il a une recette magique ?

Alors déjà faut dire qu'il est plutôt bien servi puisqu'à Marseille la réserve de jeunes pépites est inépuisable, en ce moment il a une génération dorée, mais ça n'explique pas tout. A l'âge où l’on insiste plutôt sur les fondamentaux du foot, sur des systèmes de jeu très équilibrés, lui avec ses jeunes il n'hésite pas à prendre des risques, à demander beaucoup d'efforts à son équipe, à attaquer beaucoup.

Publicité

Dans son entourage on le surnomme "le Bielsa comorien", référence au style de l'ancien entraineur de l'OM qui faisait ça avec les pros et ça marche donc plutôt bien : 43 victoires en 62 matchs, avec des scores fleuves la plupart du temps.

Un ancien joueur, avec une carrière modest

Il est passé professionnel à 30 ans. Il a joué en Nationale. Il a quelques sélections avec les Comores, mais rien de fou.

Ce qui fait sa force surtout avec les jeunes, c'est son parcours de vie.

Ibrahim Rachidi c'est un Marseillais pur et dur. Une enfance dans les quartiers, un rôle de grand frère complétement assumé.

A Marseille, beaucoup se demandent maintenant quelle sera la prochaine étape pour Ibrahim Rachidi. Cela pourrait être les moins de 19 ans, qui eux jouent dans un championnat national, à moins d'une aventure dans le monde professionnel, lui qui a failli devenir l'entraineur du club de Marseille-Consolat en Nationale avant finalement de choisir le centre de formation de l'OM.

Références

L'équipe

Nicolas Peronnet
Nicolas Peronnet
Nicolas Peronnet
Production