Bernard Tapie entouré de Bernard Hinault et Greg LeMond en 12985
Bernard Tapie entouré de Bernard Hinault et Greg LeMond en 12985 ©Getty - Pierre Vauthey/Sygma/Sygma
Bernard Tapie entouré de Bernard Hinault et Greg LeMond en 12985 ©Getty - Pierre Vauthey/Sygma/Sygma
Bernard Tapie entouré de Bernard Hinault et Greg LeMond en 12985 ©Getty - Pierre Vauthey/Sygma/Sygma
Publicité

Avant de devenir l'homme fort de l'Olympique de Marseille, dans le football, Bernard Tapie, décédé ce dimanche à l'âge de 78 ans, a fait ses débuts dans le vélo !

Avec

Quand on évoque Bernard Tapie et le sport, on pense immédiatement au foot et à l'OM. Mais moins, beaucoup moins, à ce qu'il a apporté au vélo. Et hier après-midi, nul doute qu'il aurait été devant sa télé, et qu'il aurait suivi Paris-Roubaix, la reine des Classiques. 

L'Enfer du Nord, qui portait particulièrement bien son nom cette année. 

Publicité

Ce même Paris-Roubaix, qu'il aurait tant aimé remporter avec son équipe, La Vie Claire, dans les années 1980. 

Parce qu'on l'oublie parfois. Mais avant d'avoir été le patron de l'Olympique de Marseille, son histoire à succès avec le sport, elle a démarré dans le vélo

C'est lui, Bernard Tapie, qui relance l'autre grand Bernard, Hinault, en 1983. Avec lui que le Blaireau va remporter le Tour de France en 1985. Tapie et Hinault partageaient d'ailleurs bien plus qu'un prénom, ils avaient beaucoup de respect l'un pour l'autre. 

Au milieu des années 1980, Bernard Tapie n'est pas encore l'icône qu'il a été la décennie suivante. Et pourtant, il pense déjà grand, pour son équipe cycliste**. Il ne se contente pas de Bernard Hinault. Il va chercher la star américaine, à prix fort : Greg LeMond.**

Et il va remporter le Tour avec lui, en 1986. Avec cette arrivée d'étape mythique en haut de l'Alpe d'Huez. LeMond et Hinault, main dans la main. Du Tapie dans le texte. Deux maillots La Vie Claire sur les deux plus hautes marches du podium du Tour. Tapie est au sommet du cyclisme.  

Et ce maillot a marqué les esprits de tous les amateurs de vélo ! 

Cet assemblage façon Mondrian, de carrés, de rectangles, de toutes les couleurs. C'est devenue une tenue iconique. Tellement, que l'équipe Delko Marseille a pris le départ de Paris Roubaix hier avec un maillot hommage à la Vie Claire, et ce, avant l'annonce du décès de Bernard Tapie. Comme un clin d'œil du destin. C'était hier, et pas un autre jour. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Et c'était sous les yeux de Jean-François Bernard, consultant cyclisme de Radio France, ancien coureur de la Vie Claire, et maillot jaune sur le Tour de France 1987. Jean-François Bernard vainqueur de sa première étape sur le Tour en 1986. Pour l'occasion, Bernard Tapie lui avait offert... une Porsche !