Joueuses du FC Angel City le 26 mars 2022
Joueuses du FC Angel City le 26 mars 2022 ©Getty - Mark Rightmire/MediaNews Group/Orange County Register
Joueuses du FC Angel City le 26 mars 2022 ©Getty - Mark Rightmire/MediaNews Group/Orange County Register
Joueuses du FC Angel City le 26 mars 2022 ©Getty - Mark Rightmire/MediaNews Group/Orange County Register
Publicité

Ça se passe à Los Angeles : une histoire comme seuls les Américains savent en fabriquer, un peu de sport, un peu de paillettes et surtout une bonne pincée de stars.

Le FC Angel City fait en ce moment ses premiers pas en NWSL, la ligue nord-américaine de foot féminin. Ça fait dix ans que Los Angeles n'avait plus de club dans le championnat, mais si on en parle autant aux États-Unis, c'est d'abord en raison de sa fondatrice : une certaine Natalie Portman.

Alors déjà rien que ça, ça attire l'œil, mais ce n'est pas tout.

Publicité

Quand on regarde les noms de tous les propriétaires, ça en jette ! On retrouve d'autres actrices comme Eva Longoria, Jessica Chastain, Jennifer Garner, ou encore la joueuse de tennis Serena Williams et la légende du ski alpin Lindsey Vonn. Toutes ont investi dans ce club quasi-exclusivement dirigé par des femmes.

Pourquoi cet engouement ?

Parce que derrière il n'y a pas qu'un club de foot, il y a des valeurs à défendre. Un club ouvertement féministe et engagé socialement. L'un des combats de Natalie Portman, c'est l'égalité salariale homme/femme et pour elle, défendre ce combat-là dans le foot, à Los Angeles ça aura forcément valeur d'exemple.

Parmi les actions qui dénotent, il y a la promesse de redistribuer 10% des revenus de sponsoring à des causes locales et aussi le partage de la billetterie : 1% des recettes reversée de façon égale entre toutes les joueuses du club.

On voit qu’il y a beaucoup d'ambitions pour ce club, mais est-ce que ça marche sur le terrain ?

C’est un peu tôt pour le dire. Le championnat doit débuter en mai. Pour l'instant, Angel City FC n'a joué que deux matchs officiels dans un tournoi de pré-saison. Un match nul face à San Diego et une défaite face à OL Reign, la franchise de Seattle détenue par l'Olympique Lyonnais.

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a un vrai intérêt. Quatorze mille personnes ont acheté un abonnement pour la saison, c'est beaucoup pour le football féminin aux Etats-Unis.

Est-ce que cela va attirer les stars sur le terrain ? Il va falloir, là aussi, un peu de temps pour répondre. Pour l'instant, Angel City FC n'a réalisé qu'un gros coup : il a recruté l’attaquante internationale américaine Christen Press et ses 129 sélections avec les Etats-Unis.