Et si en 2036 l'Allemagne organisait les JO avec... Israël ?
Et si en 2036 l'Allemagne organisait les JO avec... Israël ?
Et si en 2036 l'Allemagne organisait les JO avec... Israël ? ©Getty -  Photo and Co
Et si en 2036 l'Allemagne organisait les JO avec... Israël ? ©Getty - Photo and Co
Et si en 2036 l'Allemagne organisait les JO avec... Israël ? ©Getty - Photo and Co
Publicité
Résumé

Cent ans après les Jeux de l'Allemagne nazie, Berlin pourrait accueillir les Jeux Olympiques de 2036 ... aux côtés de Tel Aviv ! C'est du moins l'idée de deux personnalités du mouvement sportif allemand, qui signent une tribune dans la presse.

En savoir plus

Vous le savez, faut toujours s'y prendre avec beaucoup d'avance quand on parle des Jeux Olympiques, et plus particulièrement des dossiers de candidatures. Ou des projets. Là, c'est plutôt une idée. Une idée pour le moins ambitieuse. C'est parti d'une tribune, publiée la semaine dernière, dans un journal allemand, le Berliner Morgenpost, et signée par deux personnalités du mouvement sportif et olympique allemand. Et qui se projette en ... 2036 ! 

Ce n'est pas un hasard. 2036, c'est pile 100 ans après les Jeux de Berlin

Ceux de la propagande nazie. Une date que l'Allemagne d'aujourd'hui préfère oublier. D'ailleurs, il y a deux ans, elle a publiquement annoncé qu'elle ne voulait pas organiser les Jeux 100 ans après, qu'elle craignait un tollé international. Bref, mauvaise idée. Mais... pas mise aux oubliettes pour tout le monde. Richard Meng, le président de l'association olympique allemande, et Frank Kowalski, l'organisateur des championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin il y a trois ans, proposent dans leur tribune une candidature commune qui réunit Berlin... et Tel Aviv ! 

Publicité

L'Allemagne et Israël, ensemble, pour organiser les Jeux, cent ans après ceux de l'Allemagne nazie. Le symbole serait extrêmement fort. Envoyer un signal de paix, de réconciliation. 

Assumer, plutôt que de faire abstraction de ce fardeau de l'histoire, voilà le message des deux dirigeants allemands. Le comité olympique israélien lui, semble plutôt partant, mais rien d'officiel pour le moment, ni dans les actes, ni même dans les mots.  

Même si l'idée est belle, ce n'est pas la seule

Surtout que le calendrier est déjà plutôt chargé. Paris aura les Jeux dans 3 ans, 100 ans après les jeux de 1924. Los Angeles accueillera ceux de 2028. Et ceux de 2032, ils pourraient bien avoir lieu ... en Australie ! A Brisbane, cette fois. Le CIO change sa méthode, ne veut plus de petite pancarte, de dramaturgie et de frustration, et le mouvement olympique a donc entamé des discussions exclusives avec la ville australienne. 

On arrive donc à 2036, et les futurs déçus de 2032 seront peut-être au rendez-vous

Les deux Corée notamment, bien lancées pour une candidature commune. Idée très séduisante pour Thomas Bach, le président du CIO. Sauf que, le projet était sur 2032. Les Jeux de Tokyo, cet été, devaient amplifier le rapprochement entre les deux Corée. Mais depuis, la Corée du Nord a annoncé qu'elle ne viendrait pas au Japon en raison de la pandémie. Pas sûr que ce soit sans conséquence pour le CIO