Publicité
Résumé

Comme beaucoup de clubs, le Cesson Rennes Métropole Handball a vécu de plein fouet le Covid, et ses conséquences économiques. Mais endetté par sa toute nouvelle salle, le club cessonnais paie un tribut plus lourd encore. Qui pourrait le faire disparaitre.

En savoir plus

C'est un club dans le rouge. Le rouge vif, même. Pas sportivement non, les handballeurs de Cesson font leur saison, dans l'élite, la Starligue. Ils ont même un petit peu de marge avec la zone rouge. Non, ce sont les finances qui sont dans le rouge. A tel point que le club de hand de la métropole rennaise est au bord du gouffre. Menacé de disparition. Purement, et simplement. 

Forcément, la pandémie n'a pas abimé que les corps, elle a aussi abimé les finances, et comme bon nombre de clubs sportifs, Cesson Rennes handball est privé de recettes de billetterie. Le problème, c’est que le club breton est plombé par la Glaz Arena : une salle de 4.500 places, toute neuve, qui sonne bien creux. Et qui creuse, qui creuse, le déficit. Disons que le projet est mal tombé, au mauvais moment. Le huis clos a un coût, et il est salé : 550.000 euros. Sans la moindre rentrée dans les caisses, c'est donc un gouffre. D'autant que les aides gouvernementales couvrent environ 200.000 euros, le calcul est vite fait. Il faut trouver 350.000 euros, sous peine de dire au revoir au handball en fin de saison.

Publicité

Le club de hand de la métropole rennaise a donc lancé un appel au financement participatif  

Dès le mois de novembre dernier. Auprès des supporters, des amoureux du hand, des bretons, en proposant des packs avec notamment des tee-shirts, des livres, des maillots, ou encore de futures prestations VIP à la Glaz Arena, dans le monde d'après. Quand le public pourra revenir, et que le club sera sauvé. Et depuis quelques jours, le club de hand breton a un soutien de poids ! 

Sa cause est devenue celle de toute une région, la Bretagne, et l'un de ses étendards est venu en aide aux handballeurs : le Stade Rennais, le club de foot voisin, vient de poster une vidéo, pour relayer le projet de financement participatif. Et c'est plutôt bienvenu pour le club de hand, qui est dans la dernière ligne droite. 

https://twitter.com/staderennais/status/1387009883267112967?s=20

Des figures du club de foot rennais, comme Romain Danzé, avaient déjà apporté leur pierre à l'édifice, en relayant la campagne sur les réseaux sociaux : 

https://twitter.com/crmhb/status/1354120676144263168?s=20

Fin avril, le club de Cesson Rennes enregistrait plus de 600 donateurs, et avait bon espoir de dépasser les 100.000 euros récoltés, l'objectif fixé en novembre dernier. Mais ça risque de ne pas suffire...

Références

L'équipe

Xavier Monferran
Production