Le Français Michel Robert, monté sur Kaloé des Perrières, participe à un concours International de Saut qui s'est tenu au Grand Palais (Paris) en avril 2010. ©AFP - Franck Fife
Le Français Michel Robert, monté sur Kaloé des Perrières, participe à un concours International de Saut qui s'est tenu au Grand Palais (Paris) en avril 2010. ©AFP - Franck Fife
Le Français Michel Robert, monté sur Kaloé des Perrières, participe à un concours International de Saut qui s'est tenu au Grand Palais (Paris) en avril 2010. ©AFP - Franck Fife
Publicité
Résumé

Un cavalier de sauts d'obstacle tort le coup à toutes les idées reçues sur la longévité des sportifs de haut niveau : ce cavalier c'est Michel Robert, il a plus de 72 ans.

En savoir plus

72 ans et demi sur le papier, toujours 18 ans dans sa tête. Médaillé aux jeux olympiques de 1988 et de 1992, il a officiellement pris sa retraite du très haut niveau en 2013 sauf qu'il n'a jamais vraiment abandonné la compétition et qu'il continue de gagner des épreuves internationales avec de nouveaux chevaux qu'il amène toujours plus haut. 

Hier après midi encore au concours de Bourg-en-Bresse, il a remporté une épreuve à 1,50 mètre - à titre de comparaison, les obstacles qu'on saute aux jeux olympiques sont à 1,60 mètre.

Publicité

Ce que fait Michel robert est phénoménal, à l'âge où on l'attendrait chez les vétérans, il bat régulièrement ceux qui disputent les championnats d'Europe du monde, des petits jeunes de 30 ou 40 ans qui le regardent avec curiosité et admiration.

Comment est-ce possible ?

Savoir doser, choisir les concours auquel il participe, monter toujours plusieurs chevaux par jour à l'entraînement, et surtout, il a une hygiène de vie drastique.

Ce qui le passionne : travailler le physique et le mental du cheval puisque c'est lui qui galope et qui saute, mais aussi les siens. Toujours plus de souplesse dans son corps et dans sa tête pour ne jamais gêner le cheval, travailler dans l'amour et le respect réciproque, une recherche permanente qui lui prendra plusieurs vies, dit-il. 

Références

L'équipe