Rugby : la surprenante reconversion d'Alexandre Ruiz.  ©AFP - XAVIER LEOTY
Rugby : la surprenante reconversion d'Alexandre Ruiz. ©AFP - XAVIER LEOTY
Rugby : la surprenante reconversion d'Alexandre Ruiz. ©AFP - XAVIER LEOTY
Publicité
Résumé

À la veille de la dernière journée en Top 14 de rugby, ce n'est pas banal : un arbitre international français va ranger le sifflet pour devenir entraineur !

En savoir plus

Alexandre Ruiz, il a 34 ans, fait partie des sept arbitres internationaux licenciés à la fédération française de rugby ? Il est l’une des valeurs sûres de l'arbitrage français avec une réputation mondiale. 

Mais tout ça c'est de l'histoire ancienne, la saison prochaine il vivra les matchs depuis un banc de touche, celui du MHR, le club de Montpellier. Alexandre Ruiz va intégrer le staff de Philippe Saint-André, il sera en charge de la défense et spécialement en charge des attitudes et de la discipline dans le jeu. 

Publicité

C'est d'ailleurs dans ce secteur de la discipline que le contact s'est établi, puisque Montpellier a fait appel à ses services en tant que consultant avant sa demi-finale de challenge européen il y a un mois. Expérience plutôt concluante puisque Montpellier est devenu depuis champion d'Europe.

Une reconversion plutôt rare 

C'est un peu plus fréquent dans le sens inverse. Passer du terrain au sifflet. Ce sont souvent comme Alexandre Ruiz des anciens demis de mêlée et ce n'est pas un hasard, le poste demande un sens tactique développé et une connaissance de tous les secteurs du jeu. 

La passerelle du monde de l'arbitrage vers une fonction en club est beaucoup plus rare. On peut citer quand même Jérôme Garcès joueur, puis arbitre, et désormais dans le staff du 15 de France, dans une fonction assez similaire à celle d'Alexandre Ruiz.

Alexandre Ruiz connaît déjà le métier

Il a déjà une petite carrière d'entraineur. Rien à voir avec ce qui l'attend à Montpellier, mais il a déjà encadré ces dernières années les avants de Sète en division honneur, il est intervenu aussi à Cognac en Fédérale Une. Ça il avait le droit de le faire en parallèle de son métier d'arbitre c'est autorisé, mais dans le monde professionnel, évidemment la double casquette est interdite. Alexandre Ruiz a donc fait son choix. 

Peut-être sent-il aussi le vent tourner puisque le statut des arbitres nationaux va être rediscuté à la fin du mois à la fédération française de rugby. Un choix risqué pour cet Héraultais pure souche qui a l'habitude de défrayer la chronique, lui qui a été le plus jeune arbitre à officier en Top 14 à 26 ans, et qui est pressenti pour arbitrer la finale du championnat à la fin du mois. 

Le crépuscule d'une carrière fulgurante, l'aube d'une autre vie qui débute avec un défi de taille : ramener Montpellier au sommet du classement du Top 14.

Références

L'équipe

Nicolas Peronnet
Nicolas Peronnet
Nicolas Peronnet
Production
Nicolas Peronnet
Nicolas Peronnet