Lou Colpé et son amoureux Bertrand ont vécu pendant un an en colocation intergénérationnelle dans la maison de Thérèse, 91 ans, jusqu'au décès de celle-ci, survenu au printemps 2021 - Claire Braud
Lou Colpé et son amoureux Bertrand ont vécu pendant un an en colocation intergénérationnelle dans la maison de Thérèse, 91 ans, jusqu'au décès de celle-ci, survenu au printemps 2021 - Claire Braud
Lou Colpé et son amoureux Bertrand ont vécu pendant un an en colocation intergénérationnelle dans la maison de Thérèse, 91 ans, jusqu'au décès de celle-ci, survenu au printemps 2021 - Claire Braud
Publicité
Résumé

Lou et son amoureux Bertrand tiennent le journal de leur colocation intergénérationnelle avec Thérèse, 91 ans. Leur quotidien joyeux, où s'invitent Annie Cordy et Adamo, un dentier farceur et des questions féministes, semblent mettre à distance la perte d'autonomie qui s'installe. Mais qui finit, hélas, par l'emporter.

En savoir plus

Cet épisode de Foule continentale appartient à une saga familiale, dans laquelle il s'agit de se poser cette question : est-ce que l'idée de la vieillesse et celle du vieillissement peuvent être envisagées avec légèreté, voire avec fantaisie ? La fin de vie, la vieillesse, la mort sont des sujets tabous, dont on parle parfois entre ami·e·s, plus difficilement avec ses parents et encore plus avec les ancien·ne·s. C’est un sujet qui glace, dont on ne sait pas trop quoi faire. On se demande si un jour ca devient plus simple d’en parler, plus simple de l’envisager.

35 min

Lou Colpé a 29 ans. Elle en avait 14 quand elle a commencé à filmer ses grand-parents et à observer la maladie qui arrivait, puis le placement en maison de retraite et leur décès dans l'une de ces institutions qu’elle a appris à détester. Alors Lou a mis ces questions au centre de son travail de cinéaste, puis elle a trouvé du travail dans des structures d'accueil pour personnes âgées. Au printemps 2020, alors qu’elle revenait d'un long voyage avec son amoureux Bertrand, le retour et la recherche d’un lieu pour vivre, pas trop cher, a coïncidé avec la perte d’autonomie de Thérèse, la grand-mère de Bertrand. À trois, à ce moment-là, ils ont imaginé une colocation intergénérationnelle.

Publicité
34 min

Comique et malicieuse

Lou, avec la complicité de Thérèse et de Bertrand, a accepté de raconter cette vie, dans des mémos sonores vocaux, qu’elle a envoyés sur WhatsApp, comme celui-ci, reçu au tout début, quand elle voulait expliquer à Caroline Gillet avec qui elle avait donc choisi d'emménager.

Thérèse a 90 ans. Elle est assez indépendante, ultra-moderne. Elle a traversé sa vie de manière assez courageuse. Elle est très comique, très malicieuse, elle fait pas mal de blagues. Elle a plein de passions, elle aime bien le contact social, cuisiner, jardiner, être dehors, discuter. Elle se tient très fort au courant des sujets d'actualité.

Lou considère que les personnes âgées, comme les enfants, ont trop tendance à être ignorées, reléguées dans leur chambre, privées de sortie. Pour la presque trentenaire, il y a d’autres alternatives. Dresser les générations, les catégories de population, les unes contre les autres, n'a pour elle aucun sens. Elle veut être à la hauteur de l’expérience de colocation tentée ici. Accepter que l’on n'en sait peut-être rien, mais qu’on essaie de chercher ensemble. 

37 min

Thérèse, Bertrand et Lou discutent beaucoup. Lou ose des questions sur le corps qui change quand on vieillit, sur la sexualité, sur les nouveaux enjeux du féminisme. Thérèse écoute, s'informe, est curieuse, bouge ses lignes. Lou trouve ces discussions vivifiantes. Dans l'équipe de Foule continentale, avant de les écouter, c’est peut-être le dernier mot auquel on associerait le vieillissement et la perte d'autonomie. La vie qu'on menée ces trois-là pendant un an, a de quoi faire changer plus d'une mentalité.

Moi j'en profite à fond. J'ai l'impression que c'est une aventure, une expérience. Je le vis vraiment comme si l'on partait en voyage. Parce que je sais que cette période aura une fin. Je suis trop heureuse d'avoir pu saisir cette occasion, avec Bertrand, de vivre ça et de permettre à Thérèse de vivre dans cette maison comme elle l'entend, avec toute la liberté et le bonheur qu'elle peut y avoir.

Le 15 mars 2021

Peu de temps après la visite de Caroline Gillet dans la maison de Thérèse, Lou et Bertrand, la grand-mère, libre et heureuse a fêté ses 91 ans, avec ses proches. Quelques jours, elle a eu très mal à la tête et fait une mauvaise chute. La suite de l'histoire ne figure pas dans les mémos vocaux. Lou a donné quelques nouvelles, au fur et à mesure qu'elles tombaient, dans des messages écrits. Thérèse a été hospitalisée le 8 mars 2021. Elle est décédée, une semaine plus tard, entourée de tous ses enfants et petits-enfants.

La programmation musicale du jour

Billie Eilish, "Your Power", 2021

Merci à Thérèse, à Lou et à Bertrand

Merci également à toute la famille élargie de sa confiance : Karl, Jean-Marc, Nico, Delphine, Antoine, Martha, Manon, Marine, Juliette, Jeannette et Léa.

Agenda

Le film de Lou Colpé Le Temps long sera projeté aux Abattoirs de Bomel / Centre culturel de Namur le 20 octobre 2021.

2 min

Foule continentale continue sur les réseaux

Retrouver Foule Continentale sur Facebook, sur Twitter et Instagram avec le mot-dièse #foulecontinentale ou sur le compte de Caroline Gillet

Références

L'équipe

Caroline Gillet
Caroline Gillet
Caroline Gillet
Production
Djubaka
Programmation musicale
Hugo Combe
Hugo Combe
Marie Ramaugé
Collaboration
Claire Braud
Collaboration