vidéo
Gérémy Crédeville ©Radio France
Publicité
Résumé

Ce matin, Gérémy Crédeville reprend Pascal Obispo...

En savoir plus

Assis sur mon vélo je vais

Les midis et les soirs partout

Publicité

Je viens livrer pour vous

Des trucs plus gras que du boulghour

Regarder devant soi

Tourner en tendant le bras,

Pour qu’on me voit j’ai une parka fluo

Et un sac plus gros qu’moi

On m’dit, on m’dit dépêche toi,

Sinon ça va être trop froid

Des fois j’y vais pour rien

Car le client n’a plus faim t’sais

C’est un sacré métier livreur

Faut pédaler pour survivre

Et faut faire ça tous les jours

Le Taon c’est un insecte

Je fais ça par tous les temps

Sous la pluie, la neige, le vent

Même parfois, pour des trucs qui sentent fort

Des rognons au roquefort 

Tu sais, pour livrer tes burgers

J’ai acheté un scooter

D’occas’ tout l’avant est à refaire

Du coup, je fais des roues arrières

Vas-y, vas-y t'arrêtes pas,

Il faut bien combler la fin du mois

T’as un salaire dérisoire 

C’était ça ou l’troittoir, t’sais

C'est un sacré métier livreur

Tu peux pas l’faire quand t’es ivre

Faut bien gérer son parcours 

Pour pas être à la bourre

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe