Dans cette unité Covid de l'Hôpital Cochin, tous les lits sont encore pleins. La plupart des patients sont intubés et certains depuis longtemps ©AFP - Christophe ARCHAMBAULT
Dans cette unité Covid de l'Hôpital Cochin, tous les lits sont encore pleins. La plupart des patients sont intubés et certains depuis longtemps ©AFP - Christophe ARCHAMBAULT
Dans cette unité Covid de l'Hôpital Cochin, tous les lits sont encore pleins. La plupart des patients sont intubés et certains depuis longtemps ©AFP - Christophe ARCHAMBAULT
Publicité
Résumé

Quand les commerces rient, les réas tremblent. En ce mercredi de réouverture, les services de réanimation, certes un peu moins tendus, restent encore chargés et les soignants sont sur le qui-vive : après plus d'un an d'efforts, ils redoutent le relâchement trop rapide d'une population en mal de vie sociale.