Les deux derniers concerts parisiens de Madonna, au Grand Rex, ont été annulés  ©Maxppp - AN LANGSDON/EPA/Newscom/
Les deux derniers concerts parisiens de Madonna, au Grand Rex, ont été annulés ©Maxppp - AN LANGSDON/EPA/Newscom/
Les deux derniers concerts parisiens de Madonna, au Grand Rex, ont été annulés ©Maxppp - AN LANGSDON/EPA/Newscom/
Publicité
Résumé

Parmi les secteurs fragilisés par l'épidémie de Covid-19, il y a celui du spectacle vivant. L'annulation de tout rassemblement de plus de 1 000 personnes en milieu clos sur le territoire national risque de peser lourd dans l'économie de ce secteur, pour les entreprises, mais aussi pour les salariés.

En savoir plus

Les professionnels demandent des mesures d'urgence du gouvernement. es premiers touchés sont les salariés, et notamment les plus précaires: les intermittents du spectacle.  Avec les annulations et les réductions de jauge, les artistes et techniciens perdent des contrats. Le rythme s'accélère chaque jour. 

A part dans les départements du Morbihan et du Haut-Rhin, où les mesures de confinement sont drastiques, et dans lesquels toutes les structures culturelles ont annulé ou reporté leurs spectacles, dans les autres villes, les théâtres adaptent les jauges pour passer sous les 1000 spectateurs. Le mot d'ordre de la profession est claire : ne pas céder à la panique, et continuer d'accueillir le public.

Publicité