Une femme présente des panneaux sur lesquels figure le nombre des victimes de la catastrophe AZF alors qu'elle participe le 21 septembre 2009 à Toulouse à la cérémonie marquant le 8ème anniversaire de l'explosion de l'usine chimique AZF. ©AFP - Pascal Pavani
Une femme présente des panneaux sur lesquels figure le nombre des victimes de la catastrophe AZF alors qu'elle participe le 21 septembre 2009 à Toulouse à la cérémonie marquant le 8ème anniversaire de l'explosion de l'usine chimique AZF. ©AFP - Pascal Pavani
Une femme présente des panneaux sur lesquels figure le nombre des victimes de la catastrophe AZF alors qu'elle participe le 21 septembre 2009 à Toulouse à la cérémonie marquant le 8ème anniversaire de l'explosion de l'usine chimique AZF. ©AFP - Pascal Pavani
Publicité
Résumé

18 ans après l'explosion de l'usine AZF, qui avait fait 2 500 blessés et de lourds dégâts matériels à Toulouse (Haute-Garonne), les victimes de la catastrophe commentent l'incendie de l'usine Seveso de Rouen, Lubrizol, survenu jeudi.

En savoir plus

Même si l’incendie d’un entrepôt de l'usine Lubrizol à Rouen n’a rien à voir avec la catastrophe AZF de Toulouse qui avait fait 31 morts et 2500 blessés en 2009, ce nuage de fumée a réveillé de douloureux souvenirs pour les Toulousains, qui suivent avec attention les événements à Rouen. C’est la catastrophe toulousaine qui modifié la loi et la surveillance des installations classées Seveso.

Références

L'équipe