Le journaliste Khaled Drareni, journaliste à Radio M et correspondant de RSF en Algérie, est devenu le porte-drapeau du Hirak  ©AFP - Ruad KRAMDI
Le journaliste Khaled Drareni, journaliste à Radio M et correspondant de RSF en Algérie, est devenu le porte-drapeau du Hirak ©AFP - Ruad KRAMDI
Le journaliste Khaled Drareni, journaliste à Radio M et correspondant de RSF en Algérie, est devenu le porte-drapeau du Hirak ©AFP - Ruad KRAMDI
Publicité
Résumé

Les Algériens se rendent aux urnes samedi 12 juin pour élire leur nouveau parlement. Un scrutin dans le principal enjeu sera le niveau de participation, puisqu’il est rejeté par une partie de l’opposition et le mouvement contestataire du Hirak.

En savoir plus

Le journaliste Khaled Drareni, journaliste à Radio M et correspondant de RSF en Algérie, a été arrêté et incarcéré par la police après avoir couvert les manifestations anti-régime, qui ont abouti à la chute du président Bouteflika. 

Khaled Drareni a passé un an derrière les barreaux avant d’être libéré le 25 février 2021. Aujourd’hui, il a repris ses activités journalistiques et anime l’émission « Café presse politique » sur Radio M.  

Publicité

Même si les manifestations dans les rues chaque vendredi ont été gelées pendant la pandémie de COVID, les autorités algériennes ont donné un tour de vis et limitent par des mesures restrictives le droit de manifester sur la voie publique. 

Aujourd’hui, 216 militants du Hirak sont emprisonnés. Pour Khaled Drareni, pas question de se taire pour autant. Il veut continuer à exercer son métier de journaliste quoi qu’il arrive. 

Références