Que penser des médecines dites "complémentaires" ? ©Getty - Wachara Kireewong / EyeEm
Que penser des médecines dites "complémentaires" ? ©Getty - Wachara Kireewong / EyeEm
Que penser des médecines dites "complémentaires" ? ©Getty - Wachara Kireewong / EyeEm
Publicité
Résumé

Tout au long de la crise sanitaire, de nombreux Français se sont tournés vers ces médecines alternatives pour soigner ou tenter de prévenir la covid-19. Des pratiques qui peuvent apporter un certain bien-être ou soulager en complément d’un traitement médical.

En savoir plus

Tout au long de la crise sanitaire, de nombreux Français se sont tournés vers les médecines dites complémentaires, pour soigner ou tenter de prévenir le covid-19. Des thérapies dites alternatives. Des pratiques qui peuvent apporter un certain bien-être ou soulager en complément d’un traitement médical…

Hélas, certains Français se tournent vers des pratiques qui peuvent se révéler dangereuses quand il délaisse des médicaments contre un pathologies grave, au profit, du crudivorisme, du jeûne hydrique ou encore du respi-rianisme… 

Publicité

Alors comment distinguer le bon grain de l’ivraie, au moment où de nombreux concitoyens doutent plus que jamais de la parole scientifique et médicale ?

Pourquoi ces thérapies dites complémentaires sont si difficiles à évaluer scientifiquement ?

Quelles sont les plus fiables pour accompagner certains troubles ?

Quelles sont les formations et les lois qui encadrent ces pratiques ?

Comment repérer un gourou du bien-être ?

Comment détecter les dérives sectaires ?

Eléments de réflexion et de débats ce matin…

Vous pouvez nous appeler au 01 45 24 7000, ou nous laisser un message, une note vocale sur l’appli France Inter…

Sans oublier la page Facebook de GBVF…

Une émission en partenariat avec le mensuel Ça m’intéresse.

Avec

  • Caroline Péneau journaliste à ça m'intéresse 
  • Docteur Adrian Chaboche du centre Vitruve 
  • Dr Pierre de Brémont d'Ars,  Médecin généraliste du Collectif Fakemed
  • Le Préfet Christian Gravel,  président de la Miviludes
  • Serge Guérin, sociologue
Références

L'équipe

Ali Rebeihi
Ali Rebeihi
Ali Rebeihi
Production
Ali Rebeihi
Ali Rebeihi