Comment se mettre ou se remettre à la course à pied ?
Comment se mettre ou se remettre à la course à pied ? ©Getty - Sutad Watthanakul / EyeEm
Comment se mettre ou se remettre à la course à pied ? ©Getty - Sutad Watthanakul / EyeEm
Comment se mettre ou se remettre à la course à pied ? ©Getty - Sutad Watthanakul / EyeEm
Publicité

C’est une activité physique bonne pour la santé, idéale pour renforcer le cœur, les articulations, les muscles, les os, qui contribue à conserver la ligne, et qui diminuerait notre niveau de stress ! Comment bien commencer sans se blesser ?

La course à pied, le running, le jogging… Comment s’y mettre, ou s’y remettre après des années d’arrêt ?

Comment ne pas se décourager, rester motivé ?

Publicité

Quelle est l’alimentation adaptée ? Que manger avant et après une sortie ? Quels sont les bienfaits sur notre santé, prouvés par la recherche scientifique ?

Courir est bon pour la santé

Une meilleure santé cardiovasculaire

Pensez qu'il n'y a pas d'âge pour courir et que, surtout, il n'y a pas d'âge pour prendre soin de sa santé puisqu'il faut savoir que courir diminue jusqu'à 70 % les maladies cardiovasculaires. Il faut simplement veiller à s'y mettre très progressivement et ne pas hésiter à se faire accompagner par un professionnel de la santé qui saura adapter votre foulée, mettre en place les bons comportements d'adaptation et de protection. Car la course à pied ne présente que des bénéfices sur votre état de santé général.

Quand on court, explique l'endocrinologue Martine Duclos "on va augmenter nos besoins en oxygène, c'est donc tout notre organisme qui va s'adapter, en passant par la respiration, le travail du cœur. Tous les micro vaisseaux vont correspondre avec vos muscles qui, eux, vont s'oxygéner. Vos vaisseaux sanguins vont beaucoup mieux se dilater et cela permet d'augmenter votre  flux artériel. Faire du sport diminue au repos votre fréquence cardiaque. Votre cœur s'économise puisque qu'il va moins travailler à l'effort. Vos muscles vont devenir de plus en plus performants. Votre organisme va utiliser vos graisses à des fins énergétiques et auront moins tendance à restées stockées plus insidieusement par votre corps".

Positive attitude, saine fatigue et chasseur de stress

Si faire du sport diminue tous les facteurs de risque cardiovasculaires, la course à pied contribue aussi à chasser le stress chronique et l'hypertension (qui est un facteur de risque cardiovasculaire), améliore le bien-être en favorisant les connexions cérébrales. En plus des endorphines, l'endocrinologue nous apprend que "la course à pied augmente la sérotonine, la dopamine, et agit sur plein de zones cérébrales impliquées dans le plaisir, éteignant à l'inverse toutes celles qui sont impliquées dans le stress, l'anxiété comme l'hippocampe. Il faut environ huit semaines pour ressentir les premiers effets de l'entrainement, à condition de ne pas faire n'importe quoi."

Invités

Irène Margaritis, adjointe au directeur de l'évaluation des risques à l’ANSES.

Philippe Maquat, rédacteur en chef adjoint de Jogging International, coureur de fond passionné et expérimenté. Auteur de "Je pratique le running pour les nuls", avec Philippe Maquat, Tere Stouffer Drenth (Éditions First, mars 2022) et de "Courir pour les Nuls" (First, 2016).

Martine Duclos, endocrinologue et physiologiste, responsable du service de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand, membre de la commission « activité physique, sport santé » de la Société Française de Médecine du Sport et de l'Exercice SFMES, et membre de la commission mixte Comité National Olympique Sportif Français CNOSF/SFMES qu'elle représente au sein du pôle ressource du CNOSF. Auteure de "La femme sportive : spécificités physiologiques et physiopathologiques" - Nathalie Boisseau, Martine Duclos, Michel Guinot (Éditions 1ères, 2009).

Mr Clavicule (Nicolas Tikhomiroff), kiné & Ostéopathe, créateur de contenu 🎥, kinésithérapeute D.E diplômé à Marseille en 2003 et Ostéopathe D.O diplômé à Eurostéo en 2011, passionné par son métier, c'est sur Instagram via son compte @monsieurclavicule que le projet débute et lui permet de partager avec d'autres professionnels de santé et avec le grand public. Auteur de "Mr. Clavicule, Bien dans votre corps" (Albin Michel, 2021).

Baptiste Beaulieu pour sa chronique "Alors voilà !"

L'équipe