Pourquoi l'écriture intime fait-elle du bien ?

L’écriture comme thérapie
L’écriture comme thérapie ©Getty - Ezra Bailey
L’écriture comme thérapie ©Getty - Ezra Bailey
L’écriture comme thérapie ©Getty - Ezra Bailey
Publicité

Par quel mystère l’écriture de soi permet-elle d’accéder au plus profond de soi ? L'écriture peut-elle nous soigner ?

Comme le disait Kafka, "l’écriture est la hache qui brise la couche de glace qui recouvre la mer gelée en nous". Par quel mystère l'écriture de soi permettait d'accéder au plus profond de soi ? Cette écriture intime qui nous permet de mettre en lumière les trésors de notre vie intérieure - la base de notre créativité, de notre singularité et de notre individualité.

Une vie intérieure menacée par notre usage immodéré du numérique, par notre hyper consumérisme, par l'accélération de notre rythme de vie, par notre inattention. Ce matin, des conseils pour reconquérir le temps d'écrire sur soi, de mettre sa vie en mots. Une écriture accessible à tous, quels que soient ses moyens ou ses capacités littéraires : il suffit d'un carnet et d'un stylo pour capter les pulsations de notre psyché et de nos émotions.

Publicité

Nous verrons également quels sont les bienfaits de l'écriture intime quand on souffre d'anxiété, de dépression ou de stress post-traumatique.

Par quel mécanisme l'écriture est-elle capable de soigner notre esprit ? Comment la recherche scientifique explique ses bienfaits sur notre santé mentale ? Voilà toutes les questions qu’aborde Ali Rebeihi dans "Grand Bien Vous Fasse" !

Invités

  • Nayla Chidiac, docteur en psychopathologie clinique à la « PHD clinical psychology ». Spécialiste du trauma et de l'écriture thérapeutique. Auteur de "Les bienfaits de l’écriture, les bienfaits des mots – Un atelier d’écriture" (Odile Jacob, février 2022).
  • Flavia Mazelin Salvi, journaliste à Psychologies Magazine, spécialisée en psychologie et développement personnel analytique. Auteure de "Ma vie en mots", illustré par Eloïse Héritie (Courrier Du Livre, février 2022).
  • Christilla Pellé-Douel, journaliste chez Psychologies Magazine. Auteure de "Ces livres qui nous font du bien », Marabout, 2017.

Retrouvez ci-dessous des extraits de l'émission

L'expérience de l'écriture

Pour Christilla Pellé-Douel, l’écriture est primordiale : "Ce qu'on écrit n'est pas ce que l'on dit, c'est autre chose qui se produit. Il y a un phénomène particulier qui intervient à ce moment-là. On est souvent surpris de ce qui remonte à la surface".

Les invités tentent de définir clairement en quoi consiste l’écriture. Pour Nayla Chidiac, le cadre est très important. Pour elle, écrire revient à se mettre en condition. Il faut se dégager du temps libre pour cette activité et se mettre à fond pendant le temps imparti. Elle explique qu’une séance d’écriture se rapproche d’une séance de méditation. "Il y a la notion de mettre de l'ordre dans le chaos. Prendre une distance et pouvoir ensuite élaborer". 

Les mots savent de nous ce que nous ne savons pas encore. (René Char)

Flavia Mazelin Salvi préconise pour sa part d’aller s’explorer soi-même : "C'est un voyage intérieur". Elle explique que parfois, on peut être surpris, en se découvrant sous un nouveau jour.

Les bénéfices d’une telle pratique

Flavia Mazelin Salvi poursuit qu'actuellement, il est difficile de se dégager un temps personnel propice à l’introspection et à l’expression. "C’est aussi un moyen de penser. Cela favorise aussi la clarté mentale. Dès que l'on a tendance à ruminer on met le mental en surchauffe, écrire permet de refroidir la machine et de voir plus clairement ce qui est en jeu". La journaliste parle de phénomène d’externalisation qui permettrait de se détacher et de prendre du recul face à nos émotions.

Elle poursuit que l’écriture relève d’un "bon narcissisme" : il permet de faire le point sur nous-même, de nous connaître davantage et donc de prendre place au milieu des autres. "C’est le contraire de l'exhibition du moi et de l'égocentrisme". 

Christilla Pellé-Douel souligne l’importance de la liberté. "C’est un jardin secret". Écrire est pour elle un bon moyen d’exprimer des choses interdites ou sensibles. "L'écriture de soi permet de s'ouvrir à une liberté personnelle". 

Comment se lancer ?

Tout d’abord, les invitées sont unanimes : il faut privilégier l’écriture manuscrite à la dactylographie. Pour Nayla Chidiac, "La main est le prolongement de la pensée". Flavia Mazelin Salvi la rejoint : "Certaines études scientifiques montrent que le cerveau s'engage différemment quand nous écrivons quelque chose à la main, par opposition à la saisie sur un clavier ou en touchant un écran".

Autres sujets abordés dans l’émission

  • Quelques idées d’atelier d’écriture lorsque l’on manque d’idées
  • Comment écrire si on a peur d’être lu ?
  • Pourquoi écrivons-nous ?
L'Heure bleue
52 min

Chroniqueurs

  • La chronique Choses "presque vues" d'Eric Libiot.
  • Les questions de Marie-Laure Zonszain, responsable du service Actualités au magazine "Femme Actuelle".

Programmation musicale

  • 10h27
    L-O-V-E (French Version)
    L-O-V-E (French Version)
    Nat King Cole
    L-O-V-E (French Version)

    Kaempfert, Gabler

    Album The world of nat King Cole (1964)
    Label CAPITOL/EMI

L'équipe