Comment lutter contre l’éco-anxiété ?
Comment lutter contre l’éco-anxiété ? ©Getty - GeorgePeters
Comment lutter contre l’éco-anxiété ? ©Getty - GeorgePeters
Comment lutter contre l’éco-anxiété ? ©Getty - GeorgePeters
Publicité

Le réchauffement et les catastrophes climatiques affectent votre moral et provoquent anxiété, déprime ou épisode dépressif. Comment faire face ?

De plus en plus de personnes ont des manifestations d'angoisse vis-à-vis de la thématique environnementale qui devient de plus en plus forte et avec des répercussions sur la santé mentale suscitée notamment par les images qui accompagnent les catastrophes. 

C’est une inquiétude qui gagne du terrain, surtout chez les jeunes. L’anxiété lié à l’état de la planète. Feux de forêt, inondations, élévation des températures, multiplication des épisodes de canicule, d'annonces alarmantes d’organismes internationaux… Ces évènement climatiques ont un impact sur notre psychisme en provoquant des émotions désagréables, en dégradant notre santé mentale.…

Publicité

En 2012, une équipe de recherche de l'Université de Sydney a montré que près d'un tiers des personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs en Australie souffraient de ces compulsions afin de réduire leur empreinte carbone.

L'éco-anxiété, c'est quoi exactement ?

Célie Massini : "à partir des études scientifiques, c'est l'inquiétude face aux menaces actuelles et au futur qui planent sur la planète. Mais c'est aussi une inquiétude qui est bénéfique puisqu'elle va pouvoir susciter de l'engagement et du passage à l'action". 

Quels liens entre les angoisses face à l'écologie et certaines maladies mentales ?

Célie Massini : "il y a un facteur de risque de développer des troubles qui sont caractérisés et bien connus et pour lesquels on a des traitements de psychothérapie qui sont déjà validés. 

Professeur Pelissolo : "il n'est pas question de parler de maladie mentale, car c'est en réalité une réaction plutôt saine. Le problème, c'est l'excès de retentissement pour la personne qui souvent correspond à une forme de fragilité émotionnelle, et ces personnes vont se laisser prendre par cet envahissement qu'on peut considérer comme cohérent, mais qui s'apparente souvent à une forme de sidération. Le but, c'est de parvenir à passer cette étape de sidération pour passer à autre chose. C'est là qu'un accompagnement pour réduire le niveau de stress et le niveau de d'inhibition peut être utile. 

Sébastien Boher : "les personnes qui sont anxieuses, mais qui restent dans le ressenti émotionnel sans action, sont très exposées à la dépression, alors que celles qui développent des actions pour s'adapter, pour changer concrètement de façon de vivre, bénéficient d'une forme de protection contre la dépression. 

Il y a une forme de causalité entre la préoccupation pour l'environnement et la possibilité de développer une dépression 

Notre cerveau est fait pour être en contrôle 

SB : "Ça tient aussi au fonctionnement du cerveau humain. Notre cerveau est vraiment équipé pour avoir le sentiment d'être en contrôle. Pouvoir contrôler ce qui nous arrive, c'est le gage de la survie depuis des millions d'années et il y a plusieurs façons d'être en contrôle".

AP : "Nos émotions désagréables, si elles peuvent créer une véritable confusion intérieure, ont tout de même une utilité. Elles ont comme principal objectif de nous faire réagir puisque le réflexe humain naturel, c'est d'essayer de fuir ces émotions négatives et de supprimer leur cause". 

Les jeunes plus éco-anxieux que le reste de la population ?

SB : "Les études quantitatives dont on dispose montrent des taux de préoccupation très élevés. La dernière, parue dans le journal The Lancet montrait que 43  % des 16-25 ans rentrait dans ce qu'on considère être les graves préoccupations, ceux qui voulaient vraiment changer leur vie pour éviter cette souffrance". 

Quelques conseils pour combattre cette éco anxiété

  • Prendre un peu de perspective et un peu de recul

CM : "imaginez que dans les années 2010, il n'y avait pas de grève pour le climat, aucun groupe qui se mette massivement à défiler dans la rue en demandant une action concrète des pouvoirs politiques. Se rassurer en se disant que, aujourd'hui, il y a quand même quelque chose qui est en train de se passer dans la société, un mouvement de fond porteur d'espoir. Tous les politiques parlent de l'environnement".

  • L'accompagnement psychologique

Antoine Pelissolo : "L'accompagnement est toujours bénéfique parce que l'aspect "gestion du stres" est très utile de manière transversale face à toutes les manifestations d'anxiété, relaxation, la méditation ou des actions qui ont un bénéfice pour la personne. 

  • La proximité avec la nature

AP : "Ça peut être l'activité physique qui est bénéfique aussi pour le corps et l'esprit, mais plutôt à l'extérieur, proche de la nature. Autant la nature peut être détruite et avec des dégâts pour la santé mentale, autant, quand elle est préservée, il y a un effet bénéfique de la proximité avec les arbres, de la végétation. 

  • Inciter à l'action sans non plus trop se précipiter
  • Ne pas faire de ces émotions désagréables un tabou

CM : "C'est important parce que, souvent, ce que les personnes ressentent, c'est une extrême solitude de se sentir déjà impuissant".

► La suite de l'émission à écouter…

Avec

  • Sébastien Bohler, journaliste, chroniqueur, conférencier et écrivain français. Rédacteur en chef de la revue Cerveau & Psycho, il intervient dans les domaines liés aux neurosciences et à la psychologie. Il a été l'auteur du blog « L'actu sur le divan ». 
  • Antoine Pelissolo, psychiatre, spécialiste des tocs et des troubles anxieux. Chef du service de psychiatrie à l'hôpital Henri-Mondor à Créteil.  

📖 LIVRE - Co-auteur avec Célie Massini : Auteur et interne en psychiatrie. 

📖 LIVRE - Les Emotions du Dérèglement Climatique. Flammarion, 29 septembre 2021. 

Laure Noualhat, journaliste

📖 LIVRE - _Comment rester écolo, sans rester dépressif (_ed Tana)

Chroniques 

La chronique Choses (presque) vues d’Eric Libiot

Les questions toujours pertinentes de Marie-Laure Zonszain, Chef de Service Actualités Femme actuelle  

L'équipe

Ali Rebeihi
Ali Rebeihi
Ali Rebeihi
Production
Claire Destacamp
Réalisation
Alexia Rivière
Collaboration
Camille Poux-Jalaguier
Collaboration
Victorien Thomas
Stagiaire