Ce que les corbeaux peuvent nous apprendre
Ce que les corbeaux peuvent nous apprendre ©Getty - Bill Pusztai
Ce que les corbeaux peuvent nous apprendre ©Getty - Bill Pusztai
Ce que les corbeaux peuvent nous apprendre ©Getty - Bill Pusztai
Publicité

Il est l’un des animaux les plus intelligents au monde, qui fascine autant qu'il effraie, tant il est souvent associé au macabre et à tout ce qui peut sembler sinistre dans l'imaginaire collectif.

C’est peut-être un animal qui ne vous inspire rien de bon. Un oiseau de mauvais augure… Qui fut pourtant célébré par les mythologies antiques et les peuples du Nord de l’Europe.

Mais dans la Bible et dans la chrétienté, cet oiseau est devenu un être maléfique, une créature du Diable. 

Publicité

Le corbeau dévalué dans les fables ou dans notre langue… Le Corbeau et le Renard de La Fontaine... Le corbeau qui dénonce à coup de lettre et de coup de fil anonyme comme dans le film éponyme d’Henri-Georges Clouzot.

Mais la légende noire du corbeau commence à laisser la place à un regard beaucoup plus positif. De plus en plus de recherches scientifiques montrent que cet oiseau est doté de certaines compétences cognitives comparables à celle d'un enfant de 4 ans ou d’un chimpanzé.

Il est vrai qu’observer un corbeau peut devenir un spectacle fascinant…

▶︎ Que vous inspirent les corbeaux et autres corneilles ? Vos questions et témoignages au 01 45 24 7000 et sur l’appli France Inter.

Extraits de l'entretien

À quelle espèce appartient le corbeau ? 

Agatha Liévin-Bazin : "En France métropolitaine, on mélange souvent sous le terme "corbeau" plusieurs espèces qui n'ont pas forcément le même mode de vie. On appelle "corbeau" les corneilles noires, celles qu'on trouve dans les parcs parisiens. 

Elles sont de taille bien modeste par rapport au grand corbeau Corvus Corax, qui est un géant. C'est un oiseau qui fait un mètre cinquante d'envergure." 

Quelles sont les principales caractéristiques du grand corbeau ? 

A L-B : "Globalement, chez les Corvidés et encore plus chez le grand corbeau, ce qui est assez impressionnant, c'est leur vie sociale, avec les interactions qu'ils créent entre eux. 

Ce sont des animaux monogames, qui se mettent en couple habituellement pour la vie.

Ce sont des animaux qui vivent longtemps. On estime qu'un grand corbeau, dans la nature, peut vivre 20 ans, et en captivité, de 40 à 80 ans. Ce sont des animaux qui ont des vies riches, où ils ont le temps d'expérimenter plein de choses. 

Ils ont une mémoire incroyable. On sait qu'ils peuvent se souvenir de cris de congénères deux ans après les avoir quitté pour la dernière fois. Ils peuvent mettre en place des stratégies pour cacher la nourriture et la retrouver. Ce sont des animaux très étonnants." 

Un oiseau mal-aimé, de mauvaise augure   

Il faut remonter à l'arche de Noé pour comprendre la mauvaise réputation du corbeau dans la Bible. 

Michel Pastoureau : "C'est le second animal nommé par la Bible, le premier étant le serpent. Dans l'histoire de l'arche de Noé, les eaux du déluge ont tout détruit. 

Noé cherche à savoir si ces eaux dévastatrices se sont retirées et pour ce faire, il fait sortir un corbeau de l'arche. Il l'envoie observer les eaux, et au lieu de rapporter la bonne nouvelle à Noé, le corbeau préfère s'attarder à dévorer les cadavres qui flottent à la surface de l'eau.

Ce très court passage de la Bible a suffi pour en faire un oiseau de malheur. 

Un oiseau abominable, un charognard, qui n'apporte pas la bonne nouvelle, et qui préfère égoïstement se repaître de charognes et de cadavres."

36 min

À partir du VIIIème siècle, l'Église catholique fit la guerre au corbeau.

Le corbeau devient l'oiseau du diable. Le christianisme aime insister du côté du mal."

Rappelons que le corbeau n'est pas un oiseau nocturne et pourtant, il est associé à la nuit.

A L-B : "Oui, parce qu'il a des plumes noires. C'est un animal tout à fait diurne. Quand je travaille avec des corbeaux de nuit, s'ils ne sont pas à l'abri, ils se figent et ne bougent plus. Ils font les statues de sel. On peut les attraper avec les mains, ils restent complètement statiques puisqu'ils ne peuvent pas voler de nuit; ils voient très mal." 

Un animal doté d'une rare intelligence

Heidi, 9 ans, a recueilli un corbeau

2 min

A L-B : "Des corbeaux pouvaient reconnaître le cri de congénères qu'ils n'avaient pas vu depuis deux ans. Ils étaient capables de se souvenir de si c'était un ami ou non en fonction du cri qu'ils faisaient." 

Qu'est-ce qu'on met derrière le mot intelligence ? 

A L-B : "La définition un peu facile, entre guillemets, c'est cette histoire de flexibilité. Un animal intelligent va être capable de résoudre un problème qu'il n'a pas forcément rencontré plus tôt. Disons qu'il est outillé. Il est armé pour essayer de trouver une solution à un problème donné."

-Que saiton de l'intelligence des corbeaux ?

A L-B : "Les corvidés ont une capacité un peu particulière de cacher leur nourriture et de la retrouver. Ils ont une bonne mémoire, ils peuvent retrouver la majorité de leurs cachettes." 

Un mot de conclusion Michel Pastoureau ? 

"Je pense que l'avenir est aux corbeaux. C'est un oiseau qui a toujours fasciné l'être humain dans les régions où il est abondamment présent. On est parti en guerre contre lui. Cela a duré presque deux mille ans. Je pense que c'est en train de se terminer et que dans les décennies qui vont venir, on va s'apercevoir que cet oiseau a des capacités qui surpassent celles de la plupart des autres animaux."

2 min

Avec

  • Michel Pastoureau, historien médiéviste, archiviste paléographe et directeur d'études à l'École pratique des hautes études, installée à la Sorbonne, où il occupe depuis 1983 la chaire d'histoire de la symbolique occidentale. Il a publié une quarantaine d'ouvrages consacrés à l'histoire des couleurs, des animaux et des symboles.  📖 LIRE - Le Corbeau, une Histoire Culturelle (Seuil, octobre 2021).  
  • Agatha Liévin-Bazin, éthologue et  spécialiste du comportement animal. Plus d'informations sur son site. 📖 LIRE - Sociétés Animales – Ces Animaux qui vivent Ensemble (Circonflexe, mars 2021). 
  • La chronique parentalité de Gwenaëlle Boulet :  "Ma vie de parent"