Comment comprendre et rendre heureux votre chat ?

Comment bien communiquer avec son chat ?
Comment bien communiquer avec son chat ? ©Getty - Aleksandr Zubkov
Comment bien communiquer avec son chat ? ©Getty - Aleksandr Zubkov
Comment bien communiquer avec son chat ? ©Getty - Aleksandr Zubkov
Publicité

Voici des clés pour comprendre le comportement de votre chat et pour savoir comment communiquer avec lui.

Mark Twain disait que si « l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme mais ça dégraderait le chat ». Comme le grand écrivain américain, vous êtes nombreux à aimer, choyer, vénérer votre chat.

Et puis vous êtes nombreux aussi à vous demander ce que ces amateurs de félins trouvent aux chats qui restent les animaux domestiques les plus populaires dans la vraie vie et sur les réseaux sociaux… Amoureux ou pas des matous, nous sommes souvent perplexes face à leurs comportements et à leurs réactions. Notre perplexité est à la mesure d’un « répertoire presque infini de comportements », comme le rappelle l’un de nos invités, Claude Béata.

Publicité

Les chats pas totalement domestiqués et aux puissants réflexes sauvages ne cessent de fasciner même ceux qui les aiment modérément. Nous allons donc essayer de comprendre ce qu’il se passe dans la tête d’un chat sans faire d’anthropomorphisme, et en se basant sur les recherches éthologiques et vétérinaires les plus fiables.

Nous tenterons de lever le voile sur les apparentes contradictions de cet animal apparu il y a sans doute 10 000 ans dans le Croissant fertile et « qui en sait long sur l’homme », comme l’écrivait Jules Supervielle.

Les chats, une passion française

Aujourd'hui, il y a 15 millions de chats pour 7 millions de chiens. Donc les chats ont gagné cette bataille, la bataille de la popularité. Ils ont envahi réellement les maisons, les appartements, et les réseaux sociaux.

Dans l'histoire, ils ont été adorés ou détestés. Claude Béata, vétérinaire et comportementaliste, explique qu'ils ont été réellement divinisés en Égypte ancienne. On leur faisait des offrandes. Mais au Moyen Âge, ils deviennent les compagnons des sorcières et on va les brûler, on va les clouer aux portes. Sans doute parce qu'ils interpellent l'humain sur le fait qu'ils sont beaucoup moins immédiats à comprendre que les chiens, par exemple.

Claude Béata ajoute que cette passion actuelle pour les chats est très française. Le fait qu'il y ait deux fois plus de chiens que de chats est spécifique à la France. Cela est pour lui dû aux RTT, et au fait d'avoir des possibilités de week-end de deux jours et demi, trois jours. On ne peut pas laisser un chien pendant trois jours mais on peut laisser un chat avec un distributeur de croquettes. Et puis, il pense que, fondamentalement, il y a une adhésion à des valeurs que le chat porte beaucoup plus celles du chien.

Mais comment faire pour rendre heureuses ces petites bêtes à poils ?

Cinq piliers pour le bonheur du chat

Selon Claude Béata, quand on vit avec un chat, il est fondamental d'organiser un lieu de vie sécurisant qui lui permet d'exprimer ses comportements naturels d'exploration, d'observation et de chasse. Ce sont des éléments essentiels à leur équilibre.

Trois piliers concernent son "côté proie", c'est-à-dire trois champs de sécurité : là où il dort, là où il mange, là où il élimine.

  • Le sommeil

Ils doivent avoir un ou des lieux où ils se sentent en sécurité pour dormir.

  • La nourriture

Quand on mange, on est aussi vulnérable. C'est pour ça que les chats font plein de petits repas. Dans l'idéal, c'est 10 à 15 repas, mais au moins 5 ou 6 repas par jour parce qu'ils font des petits repas et donc après des petites siestes. C'est leur rythme.

  • La litière

La malpropreté, c'est la première cause de consultation, parce qu'en plus, il a cette réputation d'être un animal propre. Claude Béata nous le dit : une caisse, ça doit être propre. On règle un certain nombre de cas qui parfois auraient pu conduire à l'abandon du chat, simplement en rappelant qu'il y a une étude qui a montré que un chat sur deux, quand on met une crotte en plastique dans sa caisse, il n'y va plus. Le fait de voir sa caisse souillée, il n'y va plus. Il peut aussi y avoir des causes d'anxiété, d'inaptation à son environnement.

Si ces trois champs (sommeil, litière et nourriture) sont de bonne qualité, il peut développer d'autres choses, à savoir les actions en solitaire, les activités et les interactions avec les humains ou avec d'autres animaux.

  • Les actions, les activités solitaires

Si le chat vit en intérieur, il est bon qu'il ait par exemple un point de vue sur l'extérieur car il peut observer pendant des heures ce qui se passe dehors.

  • Les interactions avec les êtres vivants (autres animaux et les humains)

C'est parfois plus facile d'interagir pour lui avec les humains qu'avec d'autres chats.

🎧 Pour en savoir plus, écooutez l'émission...

Les invités

  • Jessica Serra, chercheuse en éthologie - Auteure de Dans la tête d’un chat en BD (janvier 2023, HumenSciences)
  • Claude Beata, vétérinaire, spécialiste en médecine du comportement - Auteure de La folie des chats, préface de Boris Cyrulnik Odile (Odile Jacob, octobre 2022)
  • Yolaine de La Bigne, fondatrice de l’Université d’été de l’animal et de la Journée mondiale des intelligences animales - Auteure de L’animal médecin, sous la direction de Yolaine de La Bigne (Alisia Sciences Janvier 2023)
  • Julien Bisson, rédacteur en chef de l’hebdo Le 1 pour La Chronique Ma vie de Parent

L'équipe