Gael Faye lors des 33ème Victoires de la musique
Gael Faye lors des 33ème Victoires de la musique
Gael Faye lors des 33ème Victoires de la musique ©Getty - Marc Piasecki
Gael Faye lors des 33ème Victoires de la musique ©Getty - Marc Piasecki
Gael Faye lors des 33ème Victoires de la musique ©Getty - Marc Piasecki
Publicité
Résumé

Soufflons un peu, le temps d’une playlist ! Treize titres pour nous évader, en commençant par une escale sudiste en compagnie d’Andrea-Laszlo de Simone, Dean Martin et tout de suite avec Felixita ! Soyez les bienvenus....

En savoir plus
  • Felixita - Les maisons du sud

La chanteuse Felixita ouvre le bal pour nous faire revivre nos derniers instants de vacances ensoleillées . De quoi donner envie de se plonger dans ce titre cotonneux, dont les efforts de production, aussi impeccables que ses parties chantées, en font déjà un immanquable de l’été, à réécouter quand il fera gris et froid.

  • Dean Martin - Mambo italiano

Enfant, le crooneur italo-américain, Dean Martin s’appelle encore Dino Crocetti, et il n’aime pas beaucoup l’école. Il la quitte avant la seconde et se lance à 17 ans dans la chanson sous le pseudonyme qui ne le quittera plus  : Dean Martin. Ses qualités de « showman » et d’amuseurs plaisent au public, et il obtient un très grand succès dans cette voie avec les titres « That’s amore » ou « Volare ». Il a fait une belle reprise de "Mambo Italiano" en 1955, une chanson écrite par Bob Merrill en 1954 qui atteint le Top 10 des charts aux États-Unis et en France et n ° 1 dans le UK Singles Chart au début de 1955. Elle a montré une popularité durable, avec plusieurs reprises et apparitions au cinéma.

Publicité
  • Andrea-Laszlo De Simone - Immensità

Andrea-Laszlo De Simone avec son “Immensità” : la sensibilité musicale d’un artiste autodidacte et autarcique. Originaire du nord-ouest de l’Italie, le trentenaire turinois est un artiste rare et précieux. Auteur, compositeur, interprète, multi-instrumentiste et producteur de ses propres œuvres, il a livré fin 2019 Immensità. Un enregistrement de pop orchestrale et progressive hors norme, une œuvre qui témoigne de son ambition artistique et de sa volonté de concevoir des harmonies célestes, intemporelles. 

  • Maneskin + Iggy Pop - I wanna be your slave

Ils sont les vainqueurs du dernier concours de l’Eurovision  : les italiens de Måneskin, phénomène musical. Damiano, Victoria, Thomas et Ethan sont les quatre membres du groupe qui reprend "I wanna be your dog" avec l’iguane Iggy Pop en personne.  L’alchimie est indéniable. 

  • Iggy Pop - James bond

De sa voix d'outre-tombe, l'iguane répète inlassablement "Elle veut être votre James Bond" sur une rythmique au groove entêtant avant que le rythme ne s'accélère avec la guitare minimaliste de Sarah Lipstate et les chorus du trompettiste texan Leron Thomas. Ce titre "James Bond" confirme le sentiment de liberté totale proclamé par l’ancien leader des Stooges à propos du successeur de l'album Postpop Depression. À 74 ans, Iggy Pop annonce l'oeuvre Free, attendue le 6 septembre prochain. L'arrivée de ce 18e LP précèdera une nouvelle collection de livres lyriques, ‘Til Wrong Feels Right’, prévue en octobre.

  • Rover - Roger moore

Le vibrant «Eiskeller», nouvel album de Rover, nous offre des ambiances aériennes et un son cathédral. Un brin paradoxal pour un opus enregistré sous terre, dans les anciennes glacières Saint-Gilles à Bruxelles, où Rover s’est isolé durant plusieurs mois. Un lieu brut, des conditions extrêmes, Rover s’est conditionné pour parvenir à sortir de sa zone de confort en explorant des mélodies apaisées et planantes, sur fond de claviers et de guitares vintage et d’instruments organiques. Résultat ? Une pop vibrante, aérienne et lumineuse aux sonorités empreintes de rêverie. Un registre qu’il s’apprête à dévoiler en tournée, où il sera accompagné par un batteur sur scène, en une formule rock très épurée.  

  • Catastrophe & Petit Prince - Chien français

Petit Prince a proposé de reprendre un morceau de son dernier disque à Catastrophe. Voici leur version des Chiens Chinois devenu Chien Français, enregistrée au cours d'une après-midi remplie de rires, de poils et de tendresse. "Chien Français" est le premier extrait de l'EP "Friends Cover Deluxe" de Petit Prince, à venir le 1er octobre 2021. 

  • Sufjan Stevens - Chicago

Sufjan Stevens, musicien folk prolifique, est né en 1975 à Détroit. Il est connu pour ses chansons qui portent autant attention aux textes qu'à l'instrumentation et joue de plusieurs instruments avec une préférence pour le banjo. Il a décidé de consacré un disque à chacun des États des États-Unis d'Amérique, dont les deux premiers s'intitulent Michigan et Illinois. Ses textes, parfois empreints d'une influence chrétienne, évoquent Chicago, Détroit ou Jacksonville, mais également des poètes ou des tueurs en série. Sufjan Stevens, le Petit Prince de l'indie, revient dans une forme extraordinaire avec cet album de Folk "orchestrée".  

  • Sufjan Stevens + Angelo De Augustine - Reach out

Un duo constitué de Sufjan Stevens et d'Angelo de Augustine, un musicien américain vivant à Thousand Oaks en Californie. Il compose et interprète une musique folk, au chant et à la guitare. Il s'est produit en première partie de Sufjan Stevens. Reach Out est le fruit de leur collaboration. 

  • Djeudjoah & Lieutenant Nicholson

C'est la dernière opportunité pour repousser l'échéance de la rentrée et d’aller danser et groover en cadence à ciel ouvert sur la musique live de Djeudjoah & Lieutenant Nicholson ce week-end. Les deux complices inventeur de leur son suave, chaleureux et explosif font résonner tous les ingrédients – du funk, de la soul, de l’afrobeat, des digressions caribéennes, avec des cuivres frondeurs, des basses groovy, des sons de clavier audacieux. Ils font partie de la belle affiche des artistes du festival Aux Arts au Parc André-Citroën, à Paris ce week-end. Dans une arène musicale de bottes de paille, avec une programmation musicale éclectique tropicale, jazz, soul, musique du monde,  

  • Gael Faye - Histoire d'amour

Fidèle à ses origines, Gaël Faye ne se prive pas d'imprégner son album de sonorités africaines. De père français et de mère rwandaise, l'artiste a été bercé dans un entourage polyvalent et hétérogène artistiquement parlant. "Lundi méchant" est le titre de son  nouvel album. "Histoire d'amour" est une ode à l'amour, à la femme, mais aussi à l'Afrique. Le chanteur invite Samuel Kamanzi, qui chante en swahili (langue originaire de Tanzanie) sur des sonorités purement africaines, avec une touche de rumba congolaise. À travers les paroles de la chanson, Gaël Faye dévoile son amour pour son épouse. Il ne le fait pas comme tout le monde, et joue subtilement avec les mots. Son album dénonce aussi le racisme sur "Seuls et vaincus", le système dictateur sur "Respire" et évoque la monotonie de la vie sur "Lundi méchant". 

  • Lianne La Havas - Can't fight

La chanteuse londonienne Lianne La Havas est de retour avec son troisième album paru l’été dernier. L'autrice-compositrice, guitariste, chanteuse et productrice a livré son opus le plus personnel et le plus abouti, rempli de trésors neo soul dont elle a le secret. De ses premiers pas discographiques qui ont séduit Prince en personne voilà près de dix ans, à l’émancipation artistique qu’incarne son troisième album paru l’été dernier, Lianne La Havas s’est imposée comme une voix majeure de la neo soul. Cet opus est conçu comme un cycle de chansons couvrant toutes les étapes d’une relation amoureuse : l’allégresse de la nouveauté, la tristesse d’une fin et le plaisir de l’indépendance retrouvée, comme une renaissance. Un parcours qui prend les atours d’une soul élégante, nourrie de jazz, de folk et de pop moderne. Lianne La Havas continue de nous charmer cette fois-ci avec le titre Can’t Fight, une délicate ballade aux doux airs d’été.

  • Lass - Yacomome

Une voix qui détonne et qui brille lorsqu’il chante sur des productions electros, house, ragga, afropop… qui soigne en entonnant des mélodies célestes avec douceur. Lass réconcilie l’héritage séculaire des grands chanteurs africains et le style fulgurant des rappeurs de sa génération, comme Daara J avec qui il a collaboré. Il chante devant des zéniths complets avec Synapson, duo électro pour qui il a signé deux singles notoires : "Souba" et le récent "Toujours" avec Tim Dup sorti en automne 2020. Lass a sorti au printemps 2021 son premier projet en son nom propre.  

Références

L'équipe

Aline Afanoukoé
Production