L'année suivante, Pierre Durand et Jappeloup remportaient l'or olympique
L'année suivante, Pierre Durand et Jappeloup remportaient l'or olympique ©Getty - David Cannon Collection
L'année suivante, Pierre Durand et Jappeloup remportaient l'or olympique ©Getty - David Cannon Collection
L'année suivante, Pierre Durand et Jappeloup remportaient l'or olympique ©Getty - David Cannon Collection
Publicité

Ce matin dans Histoire de sport, un cavalier : Pierre Durand, champion olympique de sauts d’obstacles à Séoul en 1988 en compagnie du célèbre Jappeloup.

Le Bordelais a choisi de nous raconter une étape déterminante de sa carrière : sa victoire au championnat d’Europe de Saint-Gall en Suisse,  en 1997, c’était un an tout juste avant de décrocher l’or olympique à Séoul.

Je ne craignais plus du tout les roublardises de Jappeloup et j'étais sûr de son soutien.

Publicité

Aux Jeux de Los Angeles en 1984, Jappeloup avait en effet refusé un obstacle, projeté son cavalier de l'autre côté de la barrière, avant de s’enfuir vers les écuries sous l’œil des caméras du monde entier...

Pierre Durand au micro de Laetitia  Bernard :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'histoire de Pierre Durand est aussi donc, celle de Jappeloup, un cheval petit, caractériel et désobéissant, mais qui sautait comme personne. Le dernier cheval français à avoir remporté la médaille d'or olympique en saut d'obstacles et que Durant a qualifié de "cheval de sa vie".  

Une histoire racontée au cinéma en 2013, par Guillaume Canet.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe