Il faut remettre l'impôt au cœur du jeu politique
Il faut remettre l'impôt au cœur du jeu politique
Il faut remettre l'impôt au cœur du jeu politique ©Getty - Michel GILE/Gamma-Rapho
Il faut remettre l'impôt au cœur du jeu politique ©Getty - Michel GILE/Gamma-Rapho
Il faut remettre l'impôt au cœur du jeu politique ©Getty - Michel GILE/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Est-ce que vous avez bien terminé votre déclaration de revenus pour l’année 2021 ? C’est la dernière limite demain si vous habitez dans les départements numérotés de 55 à 95 ou en outre-mer, à condition de la faire en ligne. Pour les autres, le délai est déjà passé. Il faut savourer ce moment.

En savoir plus

Remplir sa déclaration de revenus, c’est le moment d’avoir pleinement conscience que nous payons des impôts et combien nous en payons. Car en dehors de ce rendez-vous annuel, vous l’aurez sans doute remarqué, tout est fait pour nous faire oublier ce que nous payons au fisc.

Est-ce que vous vous dites : “Tiens, je viens de payer 20% de TVA”, lorsque vous vous achetez un pull ou un téléphone ? La plupart du temps, on n’y pense pas.

Publicité

On entend souvent dire qu’un Français sur deux ne paie pas d’impôt sur le revenu, alors que tous les salariés paient la CSG et la CRDS, à 9,2%. C’est automatiquement déduit du salaire. Les retraités les paient aussi, mais à taux réduit sous un certain seuil.

Quant à l’impôt sur le revenu, il est maintenant prélevé à la source, envoyé par l’employeur au fisc. On voit donc une somme nette arriver sur notre compte bancaire, sans voir nettement ce que nous décaissons effectivement en impôt.

Et c’est un problème ?

Tout dépend où vous vous placez. Si vous êtes du côté de l’administration fiscale, bien sûr que ça n’en est pas un. Au contraire. Il y a de moins en moins de fraude ou d’oubli.

Si vous êtes du côté des marchés financiers ou des détenteurs d’emprunts émis par l’Etat français, c’est aussi une très bonne nouvelle: vous savez qu’en France, le paiement de l’impôt ne pose pas de problème puisqu’il est devenu quasi automatique et invisible, vous serez donc remboursé.

En revanche, si vous commencez à réfléchir comme un historien, un philosophe ou tout simplement un citoyen, ça peut soulever pas mal de questions. Le philosophe libéral Hubert Etienne note dans un livre qui vient de sortir “Le Cens de l’Etat” que ces ponctions automatiques nous privent en quelque sorte du consentement à l’impôt. On ne peut plus refuser de payer.

Et pour réfléchir à l’impôt comme un historien, vous nous conseillez de regarder Arte ce soir…

Oui, vous pourrez voir le documentaire en deux parties de Gérard Noiriel et Xavier Villetard: “Histoire populaire des impôts”. Ils nous montrent à quel point l’impôt est le résultat d’un rapport de forces et que celui-ci tourne rarement à l’avantage des plus modestes et de la classe moyenne.

Il n’a été vraiment défavorable aux puissants qu’une seule fois dans l’histoire: après la deuxième guerre mondiale, pour quelques décennies. Alors restez vigilants, malgré la déclaration préremplie et le prélèvement à la source !

“Le Cens de l’Etat” - Cens avec un C - c’est aux éditions Les belles lettres et “Histoire populaire des impôts”, sur Arte à 20h55 ou ne replay sur Arte TV.

Références

L'équipe

Sophie Fay
Production