La commedia illumina Firenze par Domenico di Michelino - XVème siècle
La commedia illumina Firenze par Domenico di Michelino - XVème siècle
La commedia illumina Firenze par Domenico di Michelino - XVème siècle ©Getty - David Lees
La commedia illumina Firenze par Domenico di Michelino - XVème siècle ©Getty - David Lees
La commedia illumina Firenze par Domenico di Michelino - XVème siècle ©Getty - David Lees
Publicité
Résumé

Dante Alighieri l'amoureux de l'éternelle Béatrice, le pèlerin de la Divine Comédie, l'inventeur de la langue italienne est mort il y a 700 ans précisément. Il reste le Poète, novateur à jamais.

avec :

Carlo Ossola (professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de « Littératures modernes de l'Europe néolatine »), Sabine Audrerie (Critique littéraire au Journal La Croix, responsable du Cahier Livres et Idées).

En savoir plus

Nom : Dante Alighieri

Naissance : D'une famille sans prestige particulier mais à Florence "en la grand ville sur le fleuve Arno".

Publicité

Le premier amour : L'unique, si sublimé qu'il n'a plus même besoin de s'être incarné. Il a, semble-t-il croisé deux fois brièvement Béatrice, fille de banquiers plus riches que lui, alors qu'il avait 9 ans puis une dizaine d'années plus tard. 

Amour asymétrique. Béatrice mourut très jeune vers 1290. Amour s'en va vers le ciel, emportant la Dame du salut, qu'il rêve de retrouver au Paradis.

Vie politique à Florence : Brévissime

La ville était violemment divisée entre deux factions, Gibelins et Guelfes. La seconde se divisa en Guelfes noirs et Guelfes blancs. Dante appartenait à la seconde tendance. Après avoir exercé quelques mois la fonction très partagée et très surveillée de co-prieur, il sera exilé. Sa condamnation sera aggravée les années passant. Il ne reverra pas l'Arno. "J'avais bu ton eau avant d'avoir des dents".

Vie politique en Italie 

Après le jubilé de l'année sainte 1300, il avait participé à une ambassade auprès du pape Boniface VIII à qui il vouera une hostilité sans répit et qu'il jettera au plus profond de son Enfer. En 1308, l'élection d'Henri VII de Luxembourg au trône du Saint Empire romain germanique lui fournit l'espoir de retrouver un rôle dans une harmonie politique retrouvée. Le jeune souverain tente d'exercer son autorité sur l'Italie du Nord mais Florence reste hors de sa portée et il meurt prématurément en 1312.

Non seulement Dante désespère de retourner à Florence mais il doit quitter la Toscane pour être recueilli par des hôtes successifs plus au Nord. "Qu'il est difficile à monter et à descendre, l'escalier d'autrui."

La grande œuvre : Après La vita nuova, le chef d'œuvre de la maturité qui occupe son exil, c'est la Divine Comédie, commencée peut-être en 1306.

La mort : Le 13 septembre 1321. La rédaction des trois règnes, L'Enfer le Purgatoire, le Paradis, chacun en trente-trois chants, est achevée quand il meurt à Ravenne en septembre 1321.

Florence ne récupèrera pas son corps mais vient d'ouvrir un musée de la Langue italienne à Santa Maria Novella, construite pendant sa jeunesse.

C'est un des moments importants du 700ème anniversaire de sa disparition. Tous les Italiens savent qu'il a forgé leur langue avec son grand poème destiné à tous dans la langue de tous.

Ouvrages de Dante :

  • La Divine comédie (Traduction par Jacqueline Risset. Édition publiée sous la direction de Carlo Ossola) Bibliothèque de la Pléiade
  • Œuvres complètes (Édition et traduction par André Pézard) Bibliothèque de la Pléiade
  • La Divine comédie (Traduction Lucienne Portier) Éditions du Cerf
  • La Divine comédie - 1CD MP3 - Texte intégral lu par Jacques Roland

Autres ouvrages :

  • Carlo Ossola Introduction à la Divine comédie Editions du Félin
  • Carlo Ossola Dante PUF - Collection Que sais-je ?
4 min