Cornelius Castoriadis dans son bureau à Paris en septembre 1990
Cornelius Castoriadis dans son bureau à Paris en septembre 1990 ©Getty - Ulf Andersen
Cornelius Castoriadis dans son bureau à Paris en septembre 1990 ©Getty - Ulf Andersen
Cornelius Castoriadis dans son bureau à Paris en septembre 1990 ©Getty - Ulf Andersen
Publicité

Cornelius Castoriadis : un penseur à 360 degrés qui pouvait associer Marx, Freud et les grands auteurs de l’Athènes classique. Avec toujours le même souci : comment faite advenir un individu autonome mais socialisé par une expérience démocratique qu’il voulait radicale.

Avec
  • Vincent Azoulay Directeur d’études à l’EHESS, directeur de la rédaction de la Revue Les annales, historien et anthropologue de la Grèce ancienne.
  • Nicolas Poirier docteur en Science politique de l'université Paris-Diderot, enseigne la philosophie au lycée Jules Verne de Cergy
  • Olivier Fressard Conservateur d'Etat des bibliothèques

Prénom : Cornelius, on dit parfois Corneille.

Nom : Castoriadis, on abrège souvent : Casto.

Publicité

Naissance : 11 mars 1922. A Constantinople qu'il n'aime pas parce qu'elle est romaine. Son cœur est en Grèce où il s'est formé à l'Université et par la Résistance pendant l'occupation allemande.

Parcours professionnel : Il n'appartient qu'à lui : tour à tour ou en même temps haut fonctionnaire à l'OCDE, psychanalyste, directeur d'études à l’EHESS. Il aimait bien se tenir à des carrefours de disciplines d'où il creusait des galeries.

Position politique : Révolutionnaire. Ni élites entretenues, ni experts, ni bureaucratie : il prônait une démocratie radicale dont il trouvait les germes à Athènes.

Ses écrits : Longtemps dispersés dans des revues, par exemple « Socialisme ou Barbarie », ses « Ecrits politiques » ont fait l'objet de deux beaux volumes aux éditions du Sandre.

Les titres les plus connus : « Les carrefours du labyrinthe » , « L'institution imaginaire de la société », « Ce qui fait la Grèce », « Devant la guerre »...

Mort : A Paris le 26 décembre 1997.

Bibliographie

Le site de l' Association Castoriadis

Cornélius Castoriadis, Ecrits politiques, aux éditions du Sandre

Cornélius Castoriadis,  La société bureaucratique, aux éditions du Sandre

Cornélius Castoriadis, Ce qui fait la Grèce, aux éditions du Seuil

Cornélius Castoriadis, L’institution imaginaire de la société, aux éditions du Seuil

Nicolas Poirier, L’imaginaire radical de Castoriadis, PUF