Patient en réanimation ©Maxppp - Christophe Barreau
Patient en réanimation ©Maxppp - Christophe Barreau
Patient en réanimation ©Maxppp - Christophe Barreau
Publicité
Résumé

De nombreux patients admis en réanimation souffrent encore de troubles particulièrement invalidants, plusieurs mois après leur sortie. Ils sont des victimes un peu méconnues de la pandémie.

En savoir plus

L’épidémie de Covid a désormais fait officiellement près de 120 000 morts en France depuis le début de l’année 2020. Mais on n’en finit pas de compter d’autres victimes qui, si elles n’ont pas perdu la vie, traversent néanmoins de graves difficultés. Les effets du "Covid long" continuent à se faire sentir pour de nombreux malades des mois et des mois après leur première infection, et on n’en connait toujours pas les causes précises.

En savoir plus : Vivre avec le Covid long
41 min

Moins connus, mais au moins aussi dévastateurs sont les effets de la réanimation. De nombreux patients développant une forme grave de la maladie ont dû être admis dans les services spécialisés des hôpitaux. Et comme le disaient les médecins réanimateurs depuis le début de la crise, une réanimation est tout sauf un acte médical banal, au point qu’on évoque pour les malades, un "syndrome post réa". Il se manifeste par des troubles du sommeil assortis de cauchemars, des souvenirs d’expériences effrayantes, des états anxieux voire une véritable dépression.

Publicité

Suivant les études, au moins un tiers des patients ayant séjourné en réanimation seraient affecté par ce syndrome (l’Observatoire régional de la santé en PACA évoque même un pourcentage de 50 à 70%). Il est très comparable à celui vécu par les victimes de catastrophes naturelles, de guerres ou d’attentats.

Des milliers de malades sont directement affectés, et naturellement, leurs proches, devenus des "aidants" en sont des victimes indirectes. 

"Les séquelles psychologiques des patients sortis de réanimation", c’est un reportage de Vanessa Descouraux, avec une prise de son de Raymond Albouy et Jeremy Thuil. 

Réalisation, Jérôme Chelius assisté de Martine Meyssonnier. Mixage Emmanuel Armaing.

Documentation, Sabine Bonamy. Documentation musicale, Romain Couturier

Pour aller plus loin

Références

L'équipe

Géraldine Hallot
Géraldine Hallot
Jérôme Chelius
Réalisation
Martine Meyssonnier
Collaboration