Le vélo, star des cinq reportages des Médias Francophones Publics ©Getty
Le vélo, star des cinq reportages des Médias Francophones Publics ©Getty
Le vélo, star des cinq reportages des Médias Francophones Publics ©Getty
Publicité
Résumé

« Regards croisés » vous propose comme chaque année, d’aborder une même thématique grâce à cinq reportages en provenance des cinq radios de l‘association : Radio France Internationale, la Radio -Télévision Belge Francophone, la Radio-Télévision Suisse, Radio Canada et Radio France.

En savoir plus

Les reporters des rédactions de Radio Canada, la RTS la Radio télévision suisse, de la RTBF Radio télévision belge francophone, RFI Radio France internationale et France Inter ont travaillé sur une thématique commune. Cette année, il sera question de vélo. 

Un moyen de transport qui connaissait déjà un regain d’engouement pour des raisons écologiques. Mais la pandémie a accéléré le mouvement. Les citadins ont par exemple boudé les transports en commun.  De nombreuses métropoles ont parfois du adapter leur voierie en catastrophe. L’industrie du cycle connait une véritable pénurie mondiale sensible jusque dans les magasins. Et la cohabitation entre cyclistes et non cyclistes pose un problème, et pas seulement en ville.

Publicité

Bref, le vélo universel connait une nouvelle et turbulente jeunesse…

À Paris, c’est l’un des rares secteurs économiques à avoir profité de la crise sanitaire : les vélos à assistance électrique enregistrent des ventes record, il s’en est vendu 500 000 en 2020, une hausse de 30% par rapport à l’an dernier. À Paris, le phénomène est en plein essor, favorisé par l’aménagement rapide de nouvelles pistes cyclables (baptisées aussitôt Coronapistes) et par des aides publiques à l’achat d’un vélo.

La crise du Covid a aussi accéléré le mouvement : beaucoup de Franciliens se sont convertis au vélo pour éviter les transports en commun bondés. Et pour répondre à la demande, tout un écosystème se développe autour du vélo électrique devenu pourvoyeur d’emplois et de services nouveaux. On monte en selle avec Sandy Dauphin et Georges Thô de France Inter.

À Bruxelles aussi, la crise sanitaire a dopé la pratique du vélo. Au point que les tensions entre cyclistes et automobilistes sont palpables. Sur la route, mais aussi sur les réseaux sociaux. Accrochages, insultes, menaces, difficile d’en prendre la mesure exacte il n’existe pas d’indicateur de tension entre les usagers. Car il faut aussi prendre en compte les trottinettes et les piétons. Mais la politique de mobilité transforme la capitale belge. Et la crise sanitaire a poussé de nouveaux cyclistes sur les voies (60% de plus en 2020 qu’en 2019).

Reportage à Bruxelles de Jeremy Van Belleghem et Aline Wavreille de la RTBF.

Pékin est l’une des capitales mondiales où les cyclistes sont depuis longtemps les rois du macadam. Quand la technologie a permis de mettre en place des flottes de vélos partagés, sans point d’attache, la pratique a aussi connu une explosion.  Ce qui a entrainé des faillites retentissantes, la solidité des opérateurs étant plutôt aléatoire. D’où des images devenues virales de cimetières à vélos géants. Depuis, les autorités chinoises ont fait le ménage dans le secteur de ces vélos accessibles via une application. E-parking et crédit social pour contraindre les utilisateurs à ne pas reposer les bicyclettes n’importe où, lois anti-monopole, il s’agit de réguler ce marché.

Reportage à Pékin de Stéphane Lagarde et Huang Chen Kuang de RFI.

À Montréal, au Canada, l’épidémie a eu un effet totalement imprévu sur les ventes. Très vite, les détaillants ont été confrontés à un manque de vélos. Et un an plus tard, la demande ne fléchit pas, bien au contraire. Les magasins sont assaillis de clients, particulièrement demandeurs de machines d’entrée de gamme. Selon Moneris, qui gère les transactions par carte de crédit, le nombre des achats de vélos a augmenté de 87% en janvier par rapport au même mois de l’an dernier. Reportage à Montréal de Mathieu Belhumeur de Radio Canada.

Autour de Genève et des autres grandes villes de Suisse aussi, la proximité avec la nature invite les cyclistes à sortir s'oxygéner. La pratique du VTT, encouragée par la richesse et la variété des paysages alpestres rencontre un succès exponentiel. Succès renforcé par l’émergence des vélos à assistance électrique, permettant aux moins sportifs d’affronter les importants dénivelés qu’ils peuvent rencontrer. Sur un marché dopé par la pandémie en hausse de 27% en 2020, les VTT représentent la moitié des ventes. Mais sur les sentiers de montagne, la cohabitation est parfois difficile entre cyclistes et randonneurs. Y-aura-t-il assez de place pour tout le monde ? La solution passe sans doute par l’éducation des pratiquants comme le montre le reportage de Joëlle Cachin de la Radio télévision suisse.

"Regards croisés" est une émission des Médias Francophones Publics « hébergée » comme chaque année par Interception. Réalisation, Juliette Medevielle, mixage Dhofar Guerid.