Chargement d'une camionnette de livraison pour Amazon
Chargement d'une camionnette de livraison pour Amazon
Chargement d'une camionnette de livraison pour Amazon ©Maxppp - François Destoc
Chargement d'une camionnette de livraison pour Amazon ©Maxppp - François Destoc
Chargement d'une camionnette de livraison pour Amazon ©Maxppp - François Destoc
Publicité
Résumé

Le roman dont on vient de parler à la radio, une paire de baskets neuves voire un vélo d’appartement chez moi, demain, c’est la promesse des e-commerçants. Promesse encouragée par nos comportements de consommateurs particulièrement impatients en cette période de pandémie et de confinement.

En savoir plus

En 2020 en France, les ventes sur Internet ont progressé de 8,5% avec un chiffre d’affaires de 112 milliards d’euros. Le  e-commerce a représenté 13,4% du commerce de détail contre 9,8% en 2019.

Cette hausse se répartit entre les enseignes des magasins (+53%) et les grandes plates-formes, les « places de marché numériques » (+27%).

Publicité

Derrière ces chiffres, impressionnants, il y a évidemment toute une logistique : les commerçants rivalisent, faisant de la rapidité de livraison un argument de vente, et les acheteurs cliquent de façon compulsive sans trop se poser de question.

Mais toutes ces camionnettes, qui désormais sillonnent les rues et les routes de France sont conduites pars des livreurs dont les statuts varient, mais qui ont en commun des impératifs de rapidité et de qualité de service, très souvent au prix de leur qualité de vie à eux.

Historiquement, c’est La Poste qui livrait les colis aux Français. Et comme la partie courrier ne représente plus désormais que moins de 20% de son activité, le développement du e-commerce lui offre un axe de développement évidemment stratégique : avec ses filiales, La Poste achemine actuellement 70% des 800 millions de colis livrés chaque année.

Dans moins de dix ans, on s’attend à un doublement de ce nombre de livraisons. Les livreurs des colis confiés à La Poste ne sont pas tous loin s’en faut, des postiers. Ils peuvent être autoentrepreneurs, ou même employés par des sociétés de sous-traitance, dans des conditions très… discutables. 

Quand on évoque le e-commerce, on pense spontanément à Amazon, géant mondial et référence du secteur. Mais malgré ses impressionnantes implantations, l’entreprise n’a pas réalisé une année 2020 si exceptionnelle en France : sa croissance n’a été « que » de 7%, moins que celle des autres e-commerçants. D’où une part de marché en baisse, à 19% contre 22% en 2019. La concurrence a été féroce, mais surtout, de nombreux consommateurs commencent à remettre en cause ses modes de fonctionnement.

"Un colis à tout prix", c’était un reportage de Vanessa Descouraux. Réalisation Hélène Bizieau assistée de Martine Meyssonnier. Mixage, Claude Niort. Documentation, Sabine Bonamy.

Pour aller plus loin

"Amazon va désormais filmer ses chauffeurs durant leurs livraisons", Capital, 05/02/2021 

"Un chauffeur d'Amazon démissionne à cause des caméras connectées à une IA installées dans les camions", Développez, 04/02/2021 

"Comment le confinement a enfoncé les livreurs à vélo dans la précarité", Chloé Lebas, The Conversation, 17/05/2020 

"La Poste n’est plus qu’un fantôme de service public, c’est une société anonyme, une machine à fric", Bastamag, 16/04/2020 

"Les chauffeurs-livreurs ont l’impression d’être moins importants que l’économie du pays", Christophe-Cécil Garnier, Street Press, 18/03/2020 

"Travailler sans filet - Rencontre avec les forces vives des plateformes collaboratives", Arthur Eryeh-Fort, Pour l'Eco, 09/02/2020 

"Amazon met ses livreurs en danger pour livrer vos colis dans les temps", Kevin Dachez, Phonandroid, 24/12/2019

"Livreurs, coursiers, chauffeurs : les travailleurs libres se révoltent contre les plateformes", Conception Alvarez, Novethic, 04/10/2019 

"La Poste jugée pour avoir entretenu la précarisation de ses sous-traitants", Francine Aizicovici, Le Monde, 15/05/2019

"Viré pour 3 minutes de retard ? Livreurs, nous vivons l'enfer dans une filiale de la Poste", L'Obs, 27/01/2017 

Lettre ouverte aux salarié·e·s, intérimaires et livreurs·livreuses d’Amazon, Stop Amazon et son monde

Programmation musicale

ADAM CRYSTAL : BOF TV BONDING : Bonding Tied up

GOLDINGS : BOF TV SELF MADE :  Self made Kept in your place

CHRISTIAN LOFFER : YOUNG ALASKA : Roman

GRANDBROTHERS : ALL THE UNKNOWN : Howth

LINDSTRØM & PRINS THOMAS : LINDSTRØM & PRINS THOMAS : Suppegjøk

CHROMEO : QUARANTINE CASANOVA : Cabin Fever (instrumental)

DAVID_WINGO : BOF PRINCE AVALANCHE : Prince avalanche Dear Madison

Références

L'équipe

Géraldine Hallot
Géraldine Hallot
Jérôme Chelius
Réalisation
Martine Meyssonnier
Collaboration