Lilian Thuram avec un groupe d'élèves du lycée Paul Gauguin d'Orléans La Source ©Radio France - Nicolas Mathias
Lilian Thuram avec un groupe d'élèves du lycée Paul Gauguin d'Orléans La Source ©Radio France - Nicolas Mathias
Lilian Thuram avec un groupe d'élèves du lycée Paul Gauguin d'Orléans La Source ©Radio France - Nicolas Mathias
Publicité
Résumé

L'homophobie, le racisme, le sexisme, qui traversent notre société, les élèves du lycée Paul Gauguin d'Orléans la Source ont voulu les cerner à travers des reportages, des rencontres et un échange au long cours avec Lilian Thuram.

En savoir plus

Contre le racisme, il faut éduquer. C'est le crédo de Lilian Thuram l'ancien footballeur des Bleus à la tête d'une fondation qui porte son nom. Car ce racisme, il l'a trop subi, découvrant seulement à 9 ans, à son arrivée dans la France Métropolitaine qu'il était noir. En Guadeloupe, ce statut ne lui avait jamais été présenté ainsi, car la couleur de peau est une question de statut, de position sociale et de pouvoir. Ainsi catégorisée, elle légitime la relation du dominé et du dominant. 

Dans un échange passionnant avec les élèves du lycée Paul Gauguin d'Orléans la Source, Lilian Thuram revient sur les cris de singe, s'attarde sur les féminicides intolérables, sur les conditionnements qui conduisent à la violence, toutes formes de violence. La conversation déconstruit les stéréotypes et conduisent les élèves à ne jamais rester passif. Il faut toujours questionner les habitudes et intervenir devant des scènes qui paraissent un juste. 

Publicité

Pourquoi un prof d’éducation physique va se moquer d'un garçon battu au sprint par une fille, alors qu'il aurait pu féliciter la fille ? Les habitudes se nichent dans des détails parfois insidieux. 

Tout au long de l'année, la réflexion des élèves a tourné autour de ces sujets. Y-at-il du racisme à la Source ? Ils en parlent entre eux. 

Interviews de femmes violées qui les renvoient aux gestes déplacés que des adultes s'autorisent avec les jeunes filles pourtant mineures du groupe dans les transports en commun orléanais. Elles parlent du conditionnement qui opère. 

Les violences dans la police avec l'interview du directeur de la sécurité publique du Loiret. La violence sur les réseaux sociaux avec le Major Jean-Bernard Mignoneaud qui insiste sur la nécessité de lire les conditions d'utilisation d'un réseau social. Et d'ailleurs, chaque établissement ne pourrait-il pas prendre trente minutes pour décrypter les conditions en question ? Les jeunes découvriraient qu'ils se mettent parfois eux mêmes en danger avec la législation américaine. 

  • Interclass au Lycée Paul Gauguin d'Orléans. Une émission animée par Anaelle Verzaux et Philippe Magnier, réalisée par Lilian Alleaume sous la direction d'Eric Valmir 
  • Equipe Radio France : Franck Ballanger, Philippe Magnier, Anaelle Verzaux, Manon Derdevet, Matthieu Bonhoure, Fanny Leonor Crouzet
  • Equipe Paul Gauguin : Priscilla Momessin, Caroline Ouvrier Buffet, Nathalie Payet, Amandine Karapet, Laurence Hatton, Stéphane Bolo-Lumbroso.

Avec le Clemi Orléans-Tours et l'IPJ

Références

L'équipe

Eric Valmir
Eric Valmir
Eric Valmir
Production
Eric Valmir
Eric Valmir