Marlaguette et Le garçon d’écume, Le garçon des rives

France Inter
France Inter
Publicité

Marlaguette :

Marlaguette
Marlaguette
© Radio France

Cette histoire d’amitié entre un loup et une fillette vous est peut-être familière : éditée pour la première fois en 1952 chez Flammarion, elle était à l’époque illustrée par la talentueuse néerlandaise Gerda Muller. Aujourd’hui, Olivier Tallec offre à Marlaguette une véritable cure de jouvence graphique, en conservant le charme du texte original.

Elle s’appelait Marie-Olga, mais on disait Marlaguette, pour faire plus court et aussi plus gentil. Un jour qu’elle était allée cueillir des champignons dans les bois, une grosse bête sauta sur elle et l’emporta pour la manger. Une grosse bête grise, avec des oreilles pointues, une gueule rouge : bref, un loup.

Publicité

Le garçon d'écume

Le garçon des rives Le garçon d'écume
Le garçon des rives Le garçon d'écume
© Radio France

Dans Le garçon d’écume, écrit par Thomas Scotto, Samuel, le narrateur, raconte sa fascination pour Sylvain, un gamin de son âge qui passe devant sa fenêtre, parfois.

«C’est tellement un habitué de ma fenêtre.

Lui et son père…

Lui et sa mère…

Lui tout seul…

Dans un sens et dans l’autre, sur le canal juste au bord du jardin. Tous les trois dans le même bateau, plus un chien. Je me dis souvent que ça ressemble à des vacances d’été leur famille. La vie très belle, quoi. Même si je ne sais jamais où ils vont.»

L'équipe