« Friends » : un retour forcément décevant ? ©Getty
« Friends » : un retour forcément décevant ? ©Getty
« Friends » : un retour forcément décevant ? ©Getty
Publicité
Résumé

Le grand retour de « Friends » est prévu pour demain, aux États-Unis comme en France, où les retrouvailles tant attendues seront à voir sur Salto, la plateforme qui regroupe les programmes de TF1, M6 et France Télévisions.

En savoir plus

Disponible sur abonnement. Elles seront ensuite programmées sur TF1, gratuitement donc, mais on n’a pas encore de date précise. Bref, c’est la fin d’une longue pause. "We were on a break" !

Eh bien en réalité, pas du tout. Non, la pause n’est pas terminée. 

Car ce ne sont pas les personnages de la série culte qui reviennent. Nous n’avons pas rendez-vous jeudi avec Phoebe, Rachel, Monica, Ross, Chandler et Joey, mais avec les acteurs et actrices qui les incarnaient. Cette émission spéciale, diffusée aux Etats-Unis sur HBO, est une réunion de retrouvailles, pour évoquer les meilleurs souvenirs de tournage et rejouer quelques scènes mythiques. 

Publicité

La vidéo de bande-annonce qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux, promet du rire et des larmes. Mais le risque de déception est immense, pour toute la génération qui a grandi avec « Friends », pendant dix ans

Car ce sont les personnages qui leur manquent, qui nous manquent.

Ce sont eux qu’on a laissés, il y a 17 ans. Pas les acteurs. Ne vous moquez pas, je sais bien que les héros de fiction n’existent pas vraiment, mais ces vraies fausses retrouvailles risquent, à mon avis, de nous plonger dans un abîme existentiel : on va se demander ce que sont devenus Ross et Rachel. Et on ne le saura pas ! Voilà qui interroge le statut ontologique des personnages, dirait-on en philosophie.  

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Sandra Laugier, qui est justement philosophe, explique que les séries, loin de se contenter de nous occuper, s’occupent de nous

Elles prennent soin de nous. La familiarité qui se crée avec les personnages nous apporte une attention à l’autre, aux détails de sa personnalité, à ses besoins. Les personnages de série, parce qu’on s’y attache sur le long terme, nous rendent plus humains. « Je serai là pour toi », disent les paroles du générique de Friends ! 

Aussi, cette fausse réunion ne peut que raviver le manque. C’est le Central Perk qui fait défaut, pas le plateau de tournage.   

Bon, cela étant dit, je regarderai évidemment ces retrouvailles. La nostalgie fait toujours recette ! Elle coûte cher, aussi : chaque acteur aurait touché au moins 2 millions et demi de dollars pour sa participation. 

Et finalement, c’est un peu comme quand un très vieux groupe de rock se reforme : peu importe la qualité de la prestation sur scène, peu importe que ça joue juste ou en rythme, ce qui compte c’est la mise en scène du lien unique, précieux, entre eux et nous. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Dorothée Barba
Dorothée Barba
Dorothée Barba
Production
Dorothée Barba
Dorothée Barba