La reine Elisabeth II et ses fils Andrew et Edward regardent un album de famille (décembre 1971) ©Getty - Hulton Archive
La reine Elisabeth II et ses fils Andrew et Edward regardent un album de famille (décembre 1971) ©Getty - Hulton Archive
La reine Elisabeth II et ses fils Andrew et Edward regardent un album de famille (décembre 1971) ©Getty - Hulton Archive
Publicité
Résumé

Jubilé oblige, la Reine Elizabeth a confié quatre-vingts seize ans d’archives familiales à la BBC. Des films de famille tournés par les Windsor eux-mêmes

En savoir plus

Où l’on voit la future reine, bébé, dans sa poussette ; haute comme trois pommes jouant avec son père George VI ou avec sa sœur, Margaret ; jeune femme regardant radieuse, amoureuse, la bague de fiançailles offerte par Philip Mountbatten.

« The unseen Queen » - la reine « non vue » - a été diffusé hier soir à 19h45 sur BBC One, avec un commentaire enregistré par la souveraine elle-même depuis le château de Windsor. Une coproduction, en quelque sorte, entre la « firme » (c’est le surnom de la famille royale) et la « Beeb » (c’est le surnom de l’audiovisuel public britannique).

Publicité

La BBC et Elizabeth, deux piliers de l’identité et de l’unité britannique, deux histoires qui n’en font qu’une : la reine naît en 1926, la BBC est décrétée société de droit public régie par une charte royale en 1927. Le « dong » de Big Ben retentit désormais jusqu’aux confins de l’empire grâce aux ondes courtes de la BBC. La monarchie et la radio, la voix et son porte-voix unis face à l’ennemi fasciste. Les vœux radiophoniques de Georges VI, puis les vœux télévisés de Elizabeth II. Le couronnement de la Reine, en 1953, retransmis en mondovision. Elle en a raconté les coulisses dans une interview (elles sont si rares !) accordée au commentateur royal, Alastair Bruce, sur la BBC, en 2018, pour les 65 ans de son règne.

Il y eut les ratés, les trahisons, les drames. 1969, le fameux documentaire, « Royal family », vu par 40 millions d’Anglais : les Windsor au quotidien. La Reine l’exècre, les bobines restèrent sous clé durant 50 ans. Il réapparaît mystérieusement sur Youtube l’année dernière, en janvier. Au mois de mai, un autre verrou saute. 24 ans après la mort de Lady Diana, un rapport indépendant cloue au pilori la BBC pour ses procédés malhonnêtes visant à extorquer les confidences de la princesse. La BBc présente ses excuses à William et Harry.

Ces deux-là resteront méfiants à vie. En novembre 2021, tempête, à nouveau. La BBC produit un documentaire en deux épisodes, « Les Princes et la presse » de Amol Rajan qui dévoile les coulisses d’une guerre ouverte entre les deux frères désormais ennemis. Harry ricane. William enrage. La BBC a fait l’affront de ne pas envoyer le programme à Buckingham Palace pour visionnage avant diffusion à la télévision. William hésite à attaquer en justice ou à boycotter la « Beeb » après pareil coup bas. Elle est toujours là.

Références

L'équipe

Sonia Devillers
Sonia Devillers
Sonia Devillers
Production
Sonia Devillers
Sonia Devillers