Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers
Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers
Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers ©AFP - Joël Saget
Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers ©AFP - Joël Saget
Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers ©AFP - Joël Saget
Publicité
Résumé

Encore une polémique avec un maire EELV. Cette fois-ci, il s’agit de Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers.

En savoir plus

Dont la majorité a décidé de baisser la subvention d’aéroclubs locaux. Il y a une logique à ce qu’une municipalité écologiste ne favorise pas particulièrement les sports carbonés… Mais alors qu’un élu d’opposition soulignait que cette baisse de subvention pouvait mettre à mal le programme d’une association qui propose des baptêmes de l’air à de jeunes handicapés, Léonore Moncond’hui a prononcé cette phrase absurde et un peu effrayante : ‘L’aérien ne devrait plus faire partie des rêves d’enfants’. 

Alors il y a, c’est vrai, en ce moment un écolo-bashing assez systématique. LREM lance une contre-offensive (sans lésiner sur la caricature) pour répondre au dénigrement systématique de la loi climat de la part des Verts (qui ne sont pas en reste question caricature). 

Publicité

Dans cet affligeant face à face, les maires écolos nouvellement élus (plus idéologues que politiciens) sont des cibles toutes trouvées parce qu’ils doivent prendre des décisions qui touchent la vie quotidienne… Des décisions qui changent les habitudes et parfois les modes de vies. Derrière ces décisions il y a de réels bouleversements de société.

Des bouleversements pour lesquels ils ont été élus…

Oui mais dans le cadre de majorités relatives et de coalitions… Ce qui devrait quand même inciter ces élus à accompagner, en douceur, leurs concitoyens sur la voie de la transition écologique. 

Une transition n’est pas une révolution brutale. Elle ne peut être imposée. D’autant que la prise de conscience est en marche. 

Ce n’est donc pas le moment de brusquer la population par des phrases aux relents moralisateurs. La façon de se nourrir collectivement à Lyon, avec la cantine végétarienne, les symboles d’un consumérisme destructeur à Bordeaux avec cette histoire de sapin de Noël. 

Derrière toutes ces décisions plutôt raisonnables (dénoncées d’abord par ceux qui veulent que surtout rien ne change) peuvent néanmoins se nicher des injonctions idéologiques mal venues, mal reçues par la très grande majorité des français. Et cette phrase ‘L’aérien ne devrait plus faire partie des rêves d’enfants’ est particulièrement déplacée ! Qui peut accepter qu’un élu se permette de dire ce à quoi devraient ne plus rêver nos enfants ? 

Ce genre de propos, d’une incroyable maladresse, souligne tout ce qui peut être reproché aux écologistes. Alors que leurs idées progressent partout, il revient à ceux qui les prônent depuis des années de proposer de nouveaux rêves, de nouveaux horizons pour convaincre que l’écologie n’est pas un catéchisme mais une façon de préserver notre environnement et d’y vivre mieux. 

Les écologistes qui auront besoin de bouleverser biens des habitudes trouveront sur leurs chemins tous les conservateurs… ça va nécessiter beaucoup de caractère, des combats homériques contre de puissants intérêts… Il faudra l’assentiment de la population. Et on ne la conquiert pas avec des interdits moraux ou des discours de ligues de vertus. 

Si les écologistes ne le comprennent pas rapidement, ils seront vite balayés de leurs positions acquises –ils devraient s’en souvenir- avec l’appui des autres forces de gauche… 

Références

L'équipe

Thomas Legrand
Thomas Legrand
Thomas Legrand
Production
Thomas Legrand
Thomas Legrand