Aux Etats-Unis, les fonds de retraite contre les fabricants d'armes -par Alain Frachon

France Inter
France Inter
Publicité
Avec
  • Alain Frachon Journaliste, spécialiste des questions internationales

C'est toujours le même psychodrame. Au lendemain de chaque tuerie de masse perpétrée par citoyen américain armé jusqu'aux dents, les élus font semblant de s'indigner.

On a assisté à l'habituel festival d'hypocrisie la semaine dernière après le massacre de San Bernardino, en Californie.

Publicité

14 personnes tuées presque à bout portant par un petit couple de banlieusards, islamistes radicaux, équipés de deux revolvers Smith et Wesson et d'un fusil d'assaut semi-automatique. Arsenal acheté tout à fait légalement.

Les démocrates sont plutôt sincères. Le président Obama en tête. Ils ont tenté à nouveau de faire passer une législation rendant plus difficile l'achat de fusils d'assaut.

Peine perdue. Les Républicains, majoritaires au Congrès, s'y sont opposés.